Christophe Fort, figure française du Pop Art

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/01/2015 à 10H30
Une oeuvre de Christophe Fort 

Une oeuvre de Christophe Fort 

© Capture d'image France3/Culturebox

L’artiste peintre Christophe Fort expose 15 ans de Pop Art à Cassis, dans les Bouches-du-Rhône. Une quarantaine d’œuvres qui retracent sa courte mais fulgurante carrière. Ses créations sont particulièrement cotées sur le marché de l’art.

C’est l’un des héritiers du Pop Art, même si Christophe Fort refuse toute paternité avec Andy Warhol.  Un graphisme particulier, des couleurs vives, un savant mélange de peinture et de collage, les oeuvres de Christophe Fort nous transportent dans l’univers acidulé des années 70. Dubaï, Paris, Londres, ses œuvres ont été exposées dans des galeries prestigieuses.

Aujourd’hui, Christophe Fort a choisi Cassis pour retracer 15 ans de carrière. Une quarantaine de ses créations sont à voir du 9 au 19 janvier 2015 aux Salles voûtées de Cassis.

Reportage : C.Lacroix/S.Garat/S.Prouteau

https://videos.francetv.fr/video/NI_154541@Culture

Christophe Fort  a débuté sa carrière professionnelle dans l’imprimerie familiale. Pendant 10 ans, son métier de conducteur offset lui a donné le goût de la couleur, du découpage et du collage. Aujourd’hui, il utilise encore du matériel d’imprimerie pour ses créations « Je me sers de machines qui ne sont pas forcement à la portée de tout le monde pour découper, pour travailler avec les encres, avec des tampons ».
 
Parallèlement à son métier d’imprimeur, Christophe Fort entreprend des études aux Beaux-Arts. En 2000, il fait sa première exposition. Une exposition qui lui porte chance. Le footballeur Eric Cantona lui achète tous ses tableaux. Depuis 5 ans, il vend ses œuvres à l’étranger : à Dubaï, en Russie, aux Etats-Unis... Un succès qui lui permet de vivre confortablement de son art.

"Christophe Fort, 15 ans de pop art", Les salles voûtées de Cassis (Bouches-du-Rhône), du 9 au 19 janvier 2015. Vernissage vendredi 09 janvier de 19h00 à minuit, entrée libre.