Centre Pompidou-Metz : une année 2015 en demi-teinte malgré Andy Warhol

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/01/2016 à 17H52
Le Centre Pompidou-Metz

Le Centre Pompidou-Metz

© France 3 / Culturebox / capture d'écran

Changement de direction et restrictions budgétaires : 2015 était annoncé comme une année difficile pour le Centre Pompidou-Metz, qui a célébré son cinquième anniversaire au printemps dernier. Le musée a enregistré une légère baisse de fréquentation, mais satisfaisante compte tenu de l'absence d'exposition pendant trois mois et d'une programmation ambitieuse, selon sa directrice, Emma Lavigne.

Reportage : C. Tognazzi / G. Robin / L. Debruyne 

https://videos.francetv.fr/video/NI_604051@Culture

 
Avec 320.000 visiteurs (contre 350.000 en 2014), le Centre Pompidou-Metz a enregistré sa pire année en terme de fréquentation depuis son ouverture au printemps 2010.
 "Mais ce n'est pas une baisse scandaleuse. Je suis très heureuse que l'on ait réussi à maintenir une fréquentation au-dessus des 300.000, soit bien au-dessus des estimations de départ", a précisé Emma Lavigne, la directrice de l'établissement. Avec un changement de direction et des difficultés budgétaires, 2015 a été "une année de transition. Comme on avait pas du tout de visibilité sur la programmation, de janvier à mars il n'y a eu aucune exposition de programmée, et on a perdu 40% sur cette période", a ajouté la directrice, heureuse d'avoir attiré autant de monde sur une programmation "exigeante, très pointue, et concentrée de mars à mi-novembre".

 L'exposition Andy Warhol a "boosté" la fréquentation

La très médiatique exposition consacrée à Andy Warhol a elle, attiré les foules, avec 160 000 visiteurs en 5 mois. Un succès qui ne doit pas faire oublier les expositions plus pointues, qui constituent l'ADN du musée, selon Emma Lavigne. "On veut continuer à être un lieu d'expérimentation sans chercher à tout prix les projets "blockbusters". C'est un peu l'identité que l'on veut souhaite avoir, c'est d'être un lieu qui propose des expositions assez inédites et inattendues". 
L'exposition consacrée à Andy Warhol a attiré 160 000 visiteurs

L'exposition consacrée à Andy Warhol a attiré 160 000 visiteurs

© France 3 / Culturebox / capture d'écran

 

L'impact des attentats 

En 2015, l'impact des attentats du 13 novembre à Paris s'est aussi fait sentir, avec une fréquentation en très forte baisse sur les 6 dernières semaines. La part de visiteurs étrangers venue admirer les expositions dans le désormais emblématique ovni architectural blanc surmonté d'un toit en forme de vague, a néanmoins bondi de 20 à 35% environ, a souligné Emma Lavigne.
Depuis les 800.000 visiteurs de la première année d'ouverture en 2010-2011, la fréquentation a baissé année après année, malgré un faible sursaut en 2014. Une tendance relativement comparable à celle du Louvre-Lens, autre institution délocalisée ouverte en 2012.