Bientôt un nouvel écrin pour les œuvres du musée du verre de Sars-Poteries

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/09/2015 à 18H07
Le musée-atelier du verre de Sars-Poteries (Nord) déménagera dans un tout nouveau batiment à l'automne 2016

Le musée-atelier du verre de Sars-Poteries (Nord) déménagera dans un tout nouveau batiment à l'automne 2016

© Culturebox

Il était devenu trop petit pour accueillir l’une des plus importantes collections d’œuvres en verre de France. Le musée-atelier de Sars-Poteries dans le Nord déménage dans un tout nouveau bâtiment actuellement en construction. Il devrait ouvrir ses portes à l’automne 2016

L'histoire de Sars-Poterie et du verre remonte au 19e siècle. L'industrie est florissante et certains ouvriers utilisaient les temps de pause pour fabriquer des objets pour leur usage personnel. Ces pièces uniques, façonnées par les meilleurs ouvriers des verreries, étaient appelées des "bousillés", terme volontairement péjoratif pour détourner l’attention du patron de cette activité.
 
A l’origine du musée du verre, il y a Louis Meriaux, prêtre du village, qui en 1967 décide d’organiser une exposition de bousillés, qui décoraient les intérieurs de la plupart des habitations de Sars-Poteries et des communes alentours. Le succès de cette exposition va conduire à l’installation du musée dans la maison du patron des verreries, le Château Imbert.
 
Reportage : C.Chevalier, B.Thery, R.Maucort

https://videos.francetv.fr/video/NI_526002@Culture

Une maison Imbert devenue trop petite aujourd’hui pour accueillir et présenter au public ces témoignages du passé mais également la riche collection d’œuvres contemporaines en verre signées par les plus grands artistes internationaux. Plus de 500 pièces.
 
D’où la décision du département du Nord de construire à quelques encablures de l’ancien un nouveau musée-atelier qui offrira aux visiteurs 1000m² de salles d’exposition contre 120 aujourd’hui, et plusieurs espaces dédiés aux activités culturelles et à l’accueil des scolaires.
 
En tout 3000m² pour un chantier estimé à 15 millions d’euros, avec à la clé une ambition, faire de ce lieu un pôle d’excellence et de développement pour l’Avesnois.
 
Vous pouvez suivre l’avancement du chantier en direct par ici.