Biennale d'art contemporain : décryptage du chaos vu par Emmanuelle Lainé

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/10/2015 à 15H31
"Il paraît que le fond de l'être est train de changer",une création inédite d'Emmanuelle Lainé pour la Biennale d'art contemporain au MAC de Lyon 

"Il paraît que le fond de l'être est train de changer",une création inédite d'Emmanuelle Lainé pour la Biennale d'art contemporain au MAC de Lyon 

© Odile Morain

La Biennale d'art contemporain se poursuit à Lyon dans trois grands lieux symboliques de la ville. Jusqu'au 3 janvier 2016, le public pourra découvrir les oeuvres surprenantes d'une soixantaine d'artistes autour d'une thématique commune : "La vie moderne". Emmanuelle Lainé présente au Musée d'art Contemporain une installation entre laboratoire et chantier.

"Il parait que le fond de l'être est en train de changer." L'installation au titre énigmatique de l'artiste parisienne Emmanuelle Lainé occupe une salle entière du musée d'art contemporain de Lyon.

Du sol au plafond, la plasticienne a investi le lieu en trois dimensions laissant derrière elle un espace totalement dévasté et parfaitement construit.

Reportage en forme de décryptage dans les allées de la Biennale d'art contemporain avec Sylvie Adam, Laure Crozat et Dominique Dumas

https://videos.francetv.fr/video/NI_531246@Culture


Brouillage de pistes

Emmanuelle Lainé occupe le terrain, tout le terrain. Les murs, le plafond et le sol deviennent une palette d'expérimentations et brouillent les perspectives entre le fictif et la réalité. Une vraie plante s'échappe soudainement d'un mur, le sol est jonché d'objet ramassés dans la rue et transformés en trompe-l’œil, les vidéos tournent en boucle mais tout cela semble parfaitement organisé. "Quand on rentre dans cette pièce, la première idée qui vient est celle du chantier ou de l'atelier en cours et organisés, car l'artiste a soigneusement placé ses objets."

"Il parait que le fond de l'être est en train de changer" Emmanuelle Lainé, Biennale d'art contemporain de Lyon

"Il parait que le fond de l'être est en train de changer" Emmanuelle Lainé, Biennale d'art contemporain de Lyon

© France 3 / Culturebox

"Que s'est-il passé ?"

Pendant trois semaines, la plasticienne Emmanuelle Lainé s'est installée dans cette immense salle du deuxième étage du Musée d'art contemporain de Lyon. Son approche tridimensionnelle qui met en scène les objets et le lieu laisse une impression d'arrêt sur images d'un atelier. Les visiteurs sont surpris voire perplexes. "Quand je suis entré, la première chose que je me suis dite c'est : qu'est-ce qui s'est passé ?", avoue l'un d'eux. 

Emmanuelle Lainé4 © Odile Morain

Le jeu des sept erreurs

Ludique et farceuse, l'œuvre s'offre aux visiteurs sous forme du jeu des 7 erreurs. Le public peut ainsi comparer l'œuvre elle-même et les clichés affichés au mur censés la représenter.

"Il parait que le fond de l'être est en train de changer" d'Emmanuelle Lainé à la Biennale d'art contemporain de Lyon
du 10 septembre 2015 au 3 janvier 2016
MAC de Lyon
 
81 Quai Charles de Gaulle, 69006 Lyon