Augustin Lesage, le peintre dont les "esprits" tenait le pinceau

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/10/2009 à 13H49
Augustin Lesage, le peintre dont les "esprits" tenait le pinceau

Augustin Lesage, le peintre dont les "esprits" tenait le pinceau

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_96665@Culture

Mineur dans le Pas-de-Calais, Augustin Lesage (1876-1954) est devenu un peintre célèbre, mais un peintre spirite. Selon lui, ses oeuvres sont à attribuer aux esprits qui guidaient sa main.

Les artistes se réclamant du spiritisme ont été nombreux aux dix-neuvième et vingtième siècles. Les peintres comme Augustin Lesage illustrent à merveille le principe du médium. Des individus issus le plus souvent de milieux modestes se mettent soudain à peindre, sans avoir connu auparavant de formation artistique. Ils affirment que leur main est guidée par des esprits qui lui dictent leur volonté créatrice. Sans influence artistique, ils forment une partie de ce qu'on appelle l' art brut. Leurs oeuvres, comme celle de Lesage, sont la plupart du temps très structurées et les peintres ne peuvent les expliquer eux-mêmes. Par ailleurs leur technique se révèle souvent inexplicable. C'est ainsi que Lesage, au début de sa carrière de peintre a réalisé une toile monumentale en commençant par un coin et en la réalisant de haut en bas, par série de colonnes. L'image ne se révélait qu'au fur et à mesure, pour n'être intelligible qu'à la fin de sa création.

Exposition en 2008 à La Maison Rouge,