"Anatomie de l'automate", une fac de médecine entre l'homme et la machine

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/12/2015 à 15H39
"Anatomie de l'automate" à La Panacée
	 

"Anatomie de l'automate" à La Panacée

 

© France 3 / capture d'écran

Le centre de culture contemporaine à Montpellier, La Panacée, accueille jusqu'au 28 février une exposition qui fait dialoguer les arts, les sciences et le patrimoine. "Anatomie de l'automate" fait le lien entre l'homme et la machine en mettant en regard des oeuvres d'art contemporain, des pièces d'anatomie et des robots du LIRMM.

Reportage : J-M. Escafre / F. Jobard

https://videos.francetv.fr/video/NI_580490@Culture

Organisée en collaboration avec le Mamco (Musée d'art moderne et contemporain de Genève) et en partenariat avec l'Université de Montpellier, "Anatomie de l'automate" est une exposition qui met en valeur l'histoire de la médecine à Montpellier. Présentée à l'endroit même de ce que fut l'une des plus prestigieuses universités de médecine l'exposition rassemble une trentaine d'oeuvres pour une plongée au coeur de l'analogie du corps humain et de la machine ; une réflexion autour des effets des mutations technologiques sur le corps.

Aux côtés des oeuvres d'arts d'artistes contemporains (certaines ont été commandées spécialement pour l'événement), "Anatomie de l'automate" invite à découvrir des objets des plus anciens du Conservatoire de l'anatomie de la Faculté de médecine et de la Bibliothèque Universitaire ainsi que des prototypes des plus modernes du Laboratoire d'Informatique, de Robotique et de Microélectrique de Montpellier ou de l'Ecole Poly'Tech.

L'exposition permet donc aux oeuvres de communiquer entre elles, qu'elles proviennent du passé, du présent, voire même du futur. Dessin d'un corps subissant une dissection sur la place publique au XVIe siècle, toile de Georges Chicotot peinte dans les années 1870 ou organes humains datant de 1870-1880 viennent côtoyer les machines aliénantes de l'artiste polonaise, Eva Kotátková ou le robot Sherpa du LIRMM. "Anatomie de l'automate" explore par cette figure ambivalente la part "machinique" de l'homme et révèle aussi l'humanité paradoxale de la technique.

Une exposition à découvrir entre fascination et terreur jusqu'au 28 février 2016.

"Anatomie de l'automate"
La Panacée 
14, rue de l'École de Pharmacie
34000 Montpellier
Du mercredi au samedi de 12 h à 20 h
Dimanche de 10 h à 18 h
Fermé au public les lundis et mardis
Entrée libre et gratuite pour tous les publics
Accessible personnes handicapées