Les souvenirs et les points de croix de Régine Deforges aux enchères à Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/02/2015 à 10H54
Régine Déforges

Régine Déforges

© PHOTOPQR/LA VOIX DU NORD

Des livres rares, des manuscrits, des autographes célèbres, mais aussi une insolite collection de broderies au point de croix : les souvenirs de la romancière Régine Deforges, décédée en 2014, sont dispersés à Paris.

Parmi les 480 lots résumant la vie d'une passionnée de littérature et d'une collectionneuse, des manuscrits et dessins personnalisés de Chateaubriand, Colette, Michel Foucault, Pascal Jardin, Yves Navarre, Catherine Robbe-Grillet, Sonia Rykiel ou Niki de Saint Phalle sont proposés avec des estimations de quelques centaines d'euros.

Reportage: Pascale Sorgues, Cécile Mathy, Sonia Barie  

https://videos.francetv.fr/video/NI_155349@Culture

"Histoire d'O" et points de croix

L'auteure de "La Bicyclette bleue", également éditrice et militante féministe, s'était constituée une importante bibliothèque, notamment avec des ouvrages libertins mais aussi des essais historiques sur la place des femmes.

Clou de la vente, une édition originale reliée de 1954 d'Histoire d'O, avec la dédicace de l'auteure Dominique Aury, alias Pauline Réage, est estimée 8.000 euros. "Le Jardin des supplices" d'Octave Mirbeau pourrait dépasser 1.500 euros. Les "Considérations sur la Révolution française" de Germaine de Staël sont estimées entre 500 et 600 euros.

Décorant l'appartement parisien de Régine Deforges, des tableaux de nus de femmes, des statuettes et des bibelots complètent le catalogue. Une insolite collection de broderies au point de croix, l'une de ses passions, est proposée dont certaines pièces réalisées par la romancière. Avec Geneviève Dormann, Régine Deforges avait publié au milieu des années 90 un ouvrage de référence sur le sujet: "Le livre du point de croix" (Albin Michel).