Le travail au centre d'une exposition sur le vidéaste Harun Farocki à Marseille

Mis à jour le 15/12/2017 à 08H18, publié le 14/12/2017 à 19H44
Harun Farocki  Labour in a Single Shot

C'est la première fois en France que l'on réunit ainsi autant d’oeuvres sur le monde du travail. La nouvelle exposition de La Belle de Mai à Marseille y est consacrée, construite autour de la dernière réalisation du vidéaste allemand Harun Farocki, "Labour in a single shot". A noter qu'une rétrospective consacrée à ce réalisateur est également en cours au Centre Pompidou à Paris.

Neuf vidéos du cinéaste expérimental allemand Harun Farocki, réalisées entre 1995 et 2014 (date de son décès) sont à découvrir dans la friche de La Belle de Mai, ce lieu culturel de Marseille.

Les cultures du travail à travers le monde 

Elles montrent toutes les procédures de travail dans différentes sociétés et époques. Cet événement est aussi l'occasion d'une première en France, la diffusion de la dernière oeuvre de Farocki, "Labour in a single shot", un film constitué de 54 courts métrages filmés en une seule prise dans 9 pays. Cet ensemble montre aussi les différentes cultures du travail à travers le monde. 

D'autres vidéos des Frères Lumières, de Lars Von Trier ou de Fritz Lang viennent enrichir la réflexion et poser différentes questions sur l'aliénation de l'homme dans son labeur, sa dépendance aux systèmes de productions... sans jugement.

Reportage : M. Frey  / M. Peleran / S. Baix

https://videos.francetv.fr/video/NI_1143399@Culture

Une rétrospective Harun Farocki - Christian Petzold, autre figure du cinéma allemand, est également à découvrir à Paris en ce moment, jusqu'au 14 janvier, au Centre Pompidou