Fondation Martell : ouverture avec l'oeuvre interactive de Claire B. et Adrien M.

Mis à jour le 02/07/2018 à 17H06, publié le 01/07/2018 à 17H56
"L'Ombre de la vapeur" est à découvrir dans la nouvelle fondation de la Maison Martell à Cognac. Cette création est à la fois immersive et poétique.  

"L'Ombre de la vapeur" est à découvrir dans la nouvelle fondation de la Maison Martell à Cognac. Cette création est à la fois immersive et poétique.  

© France 3

Martell, la plus ancienne maison de Cognac, vient d'inaugurer sa fondation. Installée dans un ancien centre d'embouteillage, un bâtiment d'architecture Bauhaus, elle a commandé une oeuvre surprenante baptisée "L'ombre de la vapeur" : une création géante et interactive à découvrir jusqu'en avril 2019.

De plus en plus d'entreprises créent leur propre fondation et financent des actions artistiques et culturelles. C'est le cas de Martell, la plus ancienne maison de Cognac. Elle a créé sa fondation l'an dernier et vient d'inaugurer son nouveau lieu d'exposition dans son ancienne usine d'embouteillage entièrement rénovée et transformée.

Reportage : J. Deboeuf / C. Landais / A. Garreau

https://videos.francetv.fr/video/NI_1259189@Culture

"L'ombre de la vapeur" : une exposition poétique et interactive 

"L'ombre de la vapeur" : cette oeuvre immersive a été imaginée par les artistes Adrien M et Claire B. En plus d'être poétique, cette création est une véritable performance artistique. Il fallait occuper 900 m2 d'espace avec des nuages suspendus et des projections.

"Pour nous, ça a été un enjeu assez ambitieux : comment générer un environnement interactif aussi grand, c'est complètement inédit dans notre parcours", confie Claire Bardaine, l'une des créatrices de l'exposition.
 

"L'Ombre de la vapeur" : exposition inaugurale de la Fondation Martell à Cognac. Cette oeuvre est un voyage interactif dans les nuages. 

"L'Ombre de la vapeur" : exposition inaugurale de la Fondation Martell à Cognac. Cette oeuvre est un voyage interactif dans les nuages. 

© France 3

La fondation Martell veut dépasser l'oenotourisme

"Notre ambition c'est d'attirer du public. Un public qui n'est pas seulement concerné par les maisons de négoce mais qui est intéressé par autre chose ou qui veut compléter sa visite par une exposition exceptionnelle", explique Nathalie Viot, la directrice de la Fondation Martell. En clair, il s'agit bien d'allier oenotourisme avec le cognac mais aussi visites culturelles.

Avant même l'ouverture de cette exposition, la maison Martell et sa fondation ont su se faire un public, environ 15.000 personnes par an. L'été dernier, quelques mois après le lancement de la fondation, les architectes espagnols Selgascanos ont réalisé une gigantesque installation de 2350 m2 devant le Pavillon Martell, autre lieu de promotion artistique de la maison de Cognac. 

 

Exposition en extérieur au Pavillon Martell des créateurs espagnols Selgascano

Exposition en extérieur au Pavillon Martell des créateurs espagnols Selgascano

© France 3

La Fondation Martell va encore prendre de l'ampleur

Le lieu d'exposition est aussi spectaculaire que l'exposition inaugurale. A terme, la fondation se déploiera sur 5000 m2 au sein de son ancien centre d'embouteillage, un bâtiment d'architecture Bauhaus (école d'art allemande) de 1929. Différents espaces ouvriront tour à tour jusqu'en 2021 pour accueillir le public. En attendant, les visiteurs peuvent voyager dans les nuages avec l'exposition présentée jusqu'en avril 2019. 

Fondation de la Maison de cognac Martell. Le bâtiment d'achitecture Bauhaus est un ancien centre d'embouteillage. Il a été construit en 1929. 

Fondation de la Maison de cognac Martell. Le bâtiment d'achitecture Bauhaus est un ancien centre d'embouteillage. Il a été construit en 1929. 

© France 3