Aubusson tisse Tolkien : "L’arrivée de Bilbo au village des elfes", première tapisserie dévoilée

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/04/2018 à 15H11, publié le 11/04/2018 à 14H59
La tapisserie dévoilée 

La tapisserie dévoilée 

© France 3/ Culturebox

Le 6 avril, la Cité internationale d’Aubusson a vécu un moment émouvant avec la tombée de métier de la tapisserie "L’arrivée de Bilbo au village des elfes", en présence de Baillie Tolkien, qui a vu le dessin de son beau-père devenir réalité. C'est une première étape vers la grande tenture narrative, créée d’après l’œuvre de J.R.R. Tolkien, qui sera constituée de quatorze pièces.

Le projet "Aubusson tisse Tolkien" prend forme, à la Cité Internationale de la tapisserie. Une exposition des dessins de Tolkien, fin 2017, avait présenté les œuvres à partir desquelles sont réalisées les tentures.

En tout, treize tapisseries

En tout, une série de treize tapisseries et un tapis seront tissés d'après quatorze aquarelles originales du célèbre auteur de "Bilbo le Hobbit". 

Reportage de G.Beriou/ N.Chigot/ C.Cogne.

https://videos.francetv.fr/video/NI_1217095@Culture

Le premier coup de ciseau de la tombée de métier a été donné par Baillie Tolkien, belle-fille de l’auteur. C’est un moment émouvant pour les petites mains, les quatre lissières, (ouvrières qui ont tissé la tapisserie). Cette première oeuvre de 9 m2 a nécessité 1750 heures de travail, en suivant des techniques de 1930, l'époque à laquelle Tolkien a réalisé ses dessins. Françoise Vernaudon, l’une des lissières ayant travaillé sur la tenture, explique la difficulté de cet exercice, qui s’est fait avec des couleurs unies, que les ouvrières ont dû dégrader grâce à une technique particulière. 
 

La tapisserie dévoilée le 6 avril est une des illustrations du livre Le Hobbit, qui représente l’arrivée de Bilbo au village des elfes. C'est le dessin préféré de la famille de Tolkien. 
Baillie Tolkien devant la tenture 

Baillie Tolkien devant la tenture 

© PHOTOPQR/LA MONTAGNE/MAXPPP

Je suis éblouie et par la qualité de la tapisserie et par le fait que ce petit dessin de mon beau-père a été mis en valeur dans des dimensions comme ça

Baillie Tolkien, belle-fille de J.R.R Tolkien

Quatre ouvrages de Tolkien

Les dessins et aquarelles qui ont servi de modèles pour les tapisseries ne mesurent pour la plupart que vingt centimètres de côté. C’est une prouesse technique de pouvoir reproduire ces œuvres à si grande échelle. Le directeur de la Cité internationale de la tapisserie, Emmanuel Gérard, annonce treize futures tombées de métier, jusqu’au début 2021, avec d’autres personnalités présentes pour chacune d’entre elles.

Les tentures ont pour origine quatre ouvrages de Tolkien : "Les Lettres du Père Noël", "Le Silmarillion", "Bilbo le Hobbit" et "Le Seigneur des Anneaux." La prochaine tapisserie sera celle du Palais de Manwaë, tirée d'une aquarelle du "Silmarillion". Elle sera réalisée à la manufacture Pinton à Felletin. 
Détail du dessin "Le palais de Manwaë" 

Détail du dessin "Le palais de Manwaë" 

© France 3/ Culturebox