Abraham Poincheval s'est enfermé pour 7 jours dans la sculpture de l'homme-lion

Mis à jour le 02/06/2018 à 16H39, publié le 01/06/2018 à 11H43
Abraham lors des essayages dans l'homme lion

Abraham lors des essayages dans l'homme lion

© France 3/ Culturebox

Ca y est, Abraham Poincheval s'est enfermé samedi pour une semaine dans l'espace exigu d'une statue d'homme-lion à Aurignac (Haute-Garonne). Du 2 au 8 juin, l'artiste performeur vivra debout, dans le noir à l'intérieur de cette reproduction d'une fameuse statuette du paléolithique vieille de 32.000 ans, pour une performance hors du commun.

Abraham Poincheval a déjà remonté le Rhône dans une bouteille géante, passé une semaine dans un rocher, et a couvé des œufs pendant trois semaines, derrière une vitre. L’artiste, adepte des défis peu communs, revient pour une autre expérience extrême, qui fait se rencontrer art contemporain et préhistoire.

"Ça y est, je suis parti", murmure l'elfe blond de 45 ans, vêtu d'une combinaison polaire bleu. 
À quelques minutes de son nouveau "voyage immobile" le performeur, très concentré et entouré de ses deux enfants, se dirige lentement vers la statue de 3,20 mètres de haut, installée dans le parc du musée d'Aurignac, à une vingtaine de kilomètres de Saint-Gaudens (Haute-Garonne).

Vers 11 heures, au milieu des applaudissements d'une centaine de personnes, habitants des alentours et officiels, il se contorsionne pour s'insérer dans l'étroit sarcophage sculpté dans du mélèze. Il agite une dernière fois la main et referme sur lui le ventre de la créature. 

Reportage de E.Wat, E.Coorevits, J.Martin pour France 3 Midi-Pyrénées

https://videos.francetv.fr/video/NI_1244735@Culture

La statuette de l’homme-lion a été façonnée il y a 32 000 ans, une version contemporaine a été réalisée dans du bois de mélèze; dix fois plus grande que son modèle, elle est assez large pour abriter un homme. Abraham Poincheval va vivre pendant une semaine à l’intérieur de la structure et explique sa démarche; il s’inspire notamment des astronautes comme Youri Gagarine, qui voyagent beaucoup, en restant à l’intérieur d’un espace clos. 

Je vais construire la plupart de mes pièces comme des capsules […], comme des objets à voyager.

Abraham Poincheval
L'intérieur de la statue de l'homme lion, dans laquelle sera enfermé l'artiste

L'intérieur de la statue de l'homme lion, dans laquelle sera enfermé l'artiste

© France 3/ Culturebox

Le musée forum de l’Aurignacien, qui abrite la statuette originale, sculptée dans une défense de mammouth, soutient cette performance. Joëlle Arches, directrice du musée forum, revient sur l’importance de cet homme-lion, emblème de la préhistoire : "Aujourd'hui, par rapport à l’ensemble des vestiges archéologiques que l’on connaît, elle est la plus ancienne qui représente un corps humain".

La statuette originale de l'homme lion

La statuette originale de l'homme lion

© France 3/ Culturebox
Vingt litres d’eau, de la viande séchée et des fruits secs, Abraham Poincheval  a fait des réserves pour sa semaine d’enfermement. La statue de l’homme-lion, qui a la particularité de ne pas avoir de crinière, puisqu’il s’agit d’un lion des cavernes, restera à Aurignac, à l'issue de ces sept jours de performance.