Brocant'Arts ou comment faire de nos déchets des oeuvres d'art

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/04/2015 à 16H56
Un artiste en pleine création à la déchetterie de Saint-Romain-de-Colbosc

Un artiste en pleine création à la déchetterie de Saint-Romain-de-Colbosc

© France 3

Réaliser une oeuvre d'art à partir de détritus, voici l'opération organisée par Brocant'Arts. Pour la seconde année consécutive, la déchetterie de Saint-Romain-de-Colbosc ouvre ses portes à une vingtaine d'artistes. Un regard nouveau sur le recyclage.

Brocant'Arts ou comment faire de l'art avec du vieux. Ce concept "écoresponsable" fait ses preuves depuis deux ans dans la ville de Saint-Romain-de-Colbosc. Pendant deux jours, la déchetterie municipale accueille des artistes et des artisans. L'objectif : réaliser une oeuvre d'art à partir d'objets échoués dans nos poubelles. 

Sélectionner les déchets

Reportage : C. Lablancherie / F. Pesquet / P. Taddéï / S. Letournel

https://videos.francetv.fr/video/NI_160089@Culture

Cette année, 22 artistes ont répondu à l'invitation et investi les lieux le temps de la création. Sculpteurs, plasticiens, ébénistes, autant de professions réunies autour d'un projet responsable et ludique.
Chacun apporte son savoir-faire puis sélectionne la matière parmi un amas de déchets en tous genres. L'inspiration, elle, vient au fil des trouvailles. "Pour l'instant je ne sais pas où je vais, ce sont les objets qui vont me guider dans la création", explique Paul Baudoin, artiste plasticien.

Une initiative responsable

Reportage : C. Lablancherie / F. Pesquet / P. Taddéï / S. Letournel

https://videos.francetv.fr/video/NI_160085@Culture

Ferraille, verre, tissus, vaisselles, un trésor à sublimer pour tous ces artistes. Si le plaisir de travailler une matière originale est présent, il s'associe surtout à la volonté de participer à une grande opération de recyclage. La déchetterie traite 7.000 tonnes de déchets par an ; pour Thomas Holmière, responsable déchets environnements, cette initiative "fait énormément plaisir, parce que ce que l'on n'a pas l'habitude de rencontrer ces personnes[...]on constitue la matière première pour les artistes". 
Une oeuvre réalisée à partir de déchets 

Une oeuvre réalisée à partir de déchets 

© France 3
Du 1er au 7 avril se déroulait la semaine du développement durable, l'occasion idéale pour lancer Brocant'Arts. Les oeuvres réalisées ont été présentées lors d'une expo-vente le 4 avril dernier.


La fin du chantier

Au terme des ces deux jours, la déchetterie prend des allures de musée insolite. La plupart des artistes s'est questionnée durant la nuit et beaucoup ont modifié, transformé ou complètement détruit leur création. Yves Durand, sculpteur, explique sa démarche : "Une réflexion de la nuit, un changement, ça ne me plaisait pas. C'est le but du jeu aussi, remanier un peu ce qu'on a pensé".

Reportage : C. Lablancherie / F. Pesquet / P. Taddéï / S. Letournel

https://videos.francetv.fr/video/NI_160119@Culture

Si certains se concentrent sur un projet unique, d'autres préfèrent multiplier les créations. Pour Julie Aubourg, plasticienne, "il vaut mieux profiter de tous les objets que l'on a à disposition et faire des petites oeuvres".

Les premiers objets sont chargés dans le camion et le chantier éphémère se vide peu à peu. Objectif : présenter à temps l'aboutissement de ces deux jours de création.