Des objets rares de la culture kanak au musée Anne de Beaujeu de Moulins

Jean-Michel Ogier
Par @jmo1512
Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 04/01/2018 à 12H32, publié le 04/01/2018 à 12H29
Une statuette kanak sur l'affiche de l'exposition de Moulins

Une statuette kanak sur l'affiche de l'exposition de Moulins

© DR

Le musée Anne de Beaujeu présente jusqu'au 16 septembre une exposition consacrée à l'art kanak. "Trajectoires Kanak - Histoires de voyage en Nouvelle-Calédonie" rassemble une centaine de pièces très rarement exposées au public et pour certaines inédites.

L'exposition  "Trajectoires Kanak - Histoires de voyage en Nouvelle-Calédonie" est bâtie sur un mystère. Comment des objets rituels de Nouvelle-Calédonie ont-ils pu se retrouver dans les collections du musée Anne de Beaujeu à Moulins ? Même la commissaire de l'exposition Emmanuelle Audry-Brunet a du mal à répondre à cette question : "On avait ce lot de trente objets dont on ignore absolument tout : on n'était même pas sûrs de leur provenance. On a dû se rapprocher du musée du quai Branly-Jacques Chirac qui nous a confirmé qu'il s'agissait bien de pièces venues de Nouvelle-Calédonie".

Reportage France 3 Auvergne : S. Vinot / P. Félix / D. Leyerloup

https://videos.francetv.fr/video/NI_1155407@Culture

Comment ces massues, ces casse-têtes, ces sagaies ont-elles voyagé jusqu'ici ? La seule piste mène vers Léon Mancelon, seul habitant de l'Allier connu pour avoir participé à la colonisation de la Nouvelle-Calédonie.

L'exposition propose de ce fait un éclairage particulier sur ces objets, en reconstituant leur parcours à partir de ceux qui ont participé à l’une des dernières grandes vagues d’exploration du globe.

Des sagaies très rares

En exhumant ces objets kanaks des réserves du musée, les responsables n'étaient d'ailleurs pas au bout de leurs surprises. Ils ont présenté des sagaies à un spécialiste du musée du Quai Branly. La suite, c'est Emmanuelle Audry-Brunet qui la raconte : "On a ouvert la première boîte et la toute première sagaie qu'il a vue c'était une sagaie avec un petit personnage sculpté... Il est resté sans voix quelques secondes puis il nous a dit : des sagaies comme ça, on n'en connaît que trois au monde !"
Affiche expo kanak Moulins © DR
Des objets du musée du Quai Branly-Jacques Chirac à Paris, du musée des Confluences à Lyon, du muséum d’histoire naturelle à Grenoble ou encore du musée Bargoin à Clermont-Ferrand viennent compléter les pièces du musée Anne de Beaujeu de Moulins.