Chaumont-sur-Loire : un collectif américain primé pour son jardin "Dans les bois"

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Publié le 27/06/2018 à 16H35
Le projet "Dans les bois" du collectif américai composé de Phoebe Lickwar, Matthew Donham, Hannah Moll et Andersen Woof a reçu le "prix de la création" à Chaumont-sur-Loire

Le projet "Dans les bois" du collectif américai composé de Phoebe Lickwar, Matthew Donham, Hannah Moll et Andersen Woof a reçu le "prix de la création" à Chaumont-sur-Loire

© photo Eric Sander

Le jury du Festival international des Jardins du domaine de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher) a récompensé mardi du "Prix de la création" le travail d'une équipe de concepteurs américains sur le thème imposé des "Jardins de la pensée".

Avec leur jardin "Dans les bois" le collectif, composé de Phoebe Lickwar, Matthew Donham, Hannah Moll et Andersen Woof évoquent l'univers de l'écrivain Jorge Luis Borges.
 
Quatre prix en tout sont décernés lors du festival des Jardins de Chaumont-sur-Loire qui fête sa 27e édition. Le "prix Design et idées novatrices" a été attribué au "Jardin de sable" issu du travail de deux collectifs "Moonwalklocal" et "Paysagistes sans frontières", un jardin composé de végétaux de dunes et de sable.
 
Le jardin "Entrez dans la pensine" composé par Bérengère Lecat et Stéphane Larcin, évoquant l'univers de Harry Potter, a reçu le prix "Palette et harmonie végétales".
"Le Jardin de sable", travail de deux collectifs, "Moonwalklocal" et "Paysagistes sans frontières", a reçu le "prix design et idées novatrices" à Chaumont-sur-Loire

"Le Jardin de sable", travail de deux collectifs, "Moonwalklocal" et "Paysagistes sans frontières", a reçu le "prix design et idées novatrices" à Chaumont-sur-Loire

© photo Eric Sander

25 jardins à voir jusqu'au 4 novembre à Chaumont

Le prix "Jardin transposable" a été remis à l'équipe de concepteurs du jardin "Dans ma bulle", de Delphine Esterlingot et Hervé Paillot.
 
Le Festival International des Jardins présente chaque année les travaux d'une nouvelle génération de paysagistes, de scénographes ou de jardiniers. En 27 saisons, plus de 700 jardins ont été créés. Une trentaine de parcelles aménagées composent l'édition 2018 sur le thème de la pensée.
 
Sur plus de 300 dossiers venus du monde entier, examinés par un jury d'une vingtaine de professionnels présidé par l'écrivain Jean Echenoz, vingt-cinq ont été sélectionnés et sont présentés au public jusqu'au 4 novembre 2018.