Art Basel 2017 : Claudia Comte et Unlimited, des jeux et des géants

Par @Culturebox
Publié le 17/06/2017 à 16H35
Art Basel,  la grande foire d'art contemprain suisse se tient du 14 au 18 juin 2017

Art Basel,  la grande foire d'art contemprain suisse se tient du 14 au 18 juin 2017

© France 3 / Culturebox / GEORGIOS KEFALAS/EPA/MaxPPP

Ouvert au public durant quatre jours (15-18 juin 2017), Art Basel attire chaque année près de 10 000 visiteurs. L'édition qui réunit les plus grands noms de l'art contemporain présente aussi des artistes émergents, à l'image de la jeune plasticienne suisse Claudia Comte qui invite le visiteur à jouer avec ses œuvres. Le hall Unlimited est toujours le lieu de toutes les démesures.

De Miami à Hong Kong, les plus grandes galeries sont représentées à Art Basel. La grande foire internationale d'art contemporain de Bâle invite cette année 4000 artistes et pas moins de 291 galeristes. Art de la démesure, art ludique, art participatif, art subversif, la foire de Bâle n'a jamais eu la prétention de se prendre au sérieux, cette édition le prouve encore.

Reportage : S. Mallauran / B. Stemmer

https://videos.francetv.fr/video/NI_1017643@Culture

Claudia Comte, une installation pour jouer et gagner

Musique électro, bar à cocktail, ambiance kermesse, la jeune artiste suisse Claudia Comte a imaginé pour l'édition 2017 une œuvre d'art insoupçonnée.

Dans la Messeplatz, le public entre immédiatement dans le vif du sujet. Une installation extérieure énorme et participative sous la forme d'un carnaval que Claudia Comte appelle "NOW I WON" (maintenant j'ai gagné). Comme son nom l'indique, l'installation invite le visiteur à participer à des jeux de bowling (avec des sculptures originales de l'artiste), à un concours de danse intitulé "Dance or Die" ou encore faire un véritable bras de fer dans le stand "Bend or Break. Sept cabines en tout, accueillent les amateurs de jeu et d'art.
Les sculptures de Claudia Comte 

Les sculptures de Claudia Comte 

© France 3 / Culturebox

L'idée principale est de pouvoir vivre dans l'installation, vivre la joie et de pouvoir gagner une de mes sculptures

Claudia Comte
Trois prix sont à gagner. Des sculptures en marbre qui prennent la forme de beignets, serpents ou cactus. 

Unlimited, toujours aussi géant

Et du grand, du gigantesque, on en trouve aussi dans l'espace Unlimited d'Art Basel. Tout un hall dédié à la démesure, avec plus de 70 œuvres souvent ludiques. Une dizaine a été produite spécialement pour l'événement mais les conservateurs ont aussi conçu une plongée dans les années 70. "C'est une décade qui est assez peu connue, cela permet une redécouverte des 40 années passées et nous avons aussi beaucoup d'œuvres qui s'intéressent aux sujets politiques", souligne Giani Jetzer, Commissaire d'exposition de "Unlimited"

"La Longue Marche" (1974) par l'artiste Argentin Julio Le Parc

"La Longue Marche" (1974) par l'artiste Argentin Julio Le Parc

© France 3 / Culturebox

Considéré comme un excellent indicateur des tendances sur le marché de l'art, le secteur "Unlimited" est celui qui attire le plus de monde.

Skin Painting par l'artiste Donna Huanca

Skin Painting par l'artiste Donna Huanca

© Art Basel

Ces œuvres à grande échelle sont ensuite destinées aux musées ou aux collections exceptionnelles. La section Unlimited présente cette année des grandes signatures de l'art contemporain, tels que l'Américain John Baldessari ou l'artiste français François Morellet.

À Bâle, l'art contemporain s'invite aussi dans les rues de la ville. Plusieurs installations sont à découvrir en accès libre, comme cet arbre géant réalisé par Ai Weiwei, le chouchou d'Art Basel. 

Arbre Ai Weiwei © Art Basel