Lyon : ces milliers de LED qui mettent la ville en lumière

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/01/2016 à 10H05
Le Pont Lafayette en bleu, un nouvel ouvrage éclairé.  

Le Pont Lafayette en bleu, un nouvel ouvrage éclairé.  

© Capture d'image France3/Culturebox

Depuis son premier Plan Lumière en 1989, la ville n’a cessé d’illuminer ses monuments. Des illuminations qui, au fil des années, évoluent avec les nouvelles technologies.

Privés de Fête des Lumières 2015 pour cause de risques d’attentat, les Lyonnais en prennent tout de même plein les yeux en se promenant dans les rues de la ville. Chaque soir, les quais et leurs facultés, les édifices religieux, les monuments historiques… le moindre trésor architectural est éclairé. Dernier édifice mis en valeur : le pont Lafayette.


Reportage : C.Conxicoeur / A.Combes / I.Murat  

https://videos.francetv.fr/video/NI_601625@Culture

Le pont Lafayette fait peau neuve

Le pont Lafayette qui traverse le Rhône a quitté son habit de lumière traditionnel. Les spots orientés vers le ciel mettaient peu en valeur l’édifice. Il est désormais éclairé par des lumières bleutées. Des couleurs qui rappellent notre Histoire. "Le Rhône est né de l’ère glaciaire et on a choisi d’éclairer les ponts en teinte froide sur ce fleuve", explique l’agent municipal Jérôme Donna. 

Le Pont Lafayette à Lyon © France 3 / Culturebox

La LED : un virage technologique

Le pont Lafayette n’est pas le seul à avoir changé de look. D’autres lieux, déjà éclairés, ont bénéficié du nouveau Plan Lumière, en vigueur depuis 2005. L’Antiquaille sur la colline de Fourvière, la fresque de la bibliothèque dans le 1er arrondissement ou encore le pont Wilson se voient mieux dans l’obscurité. Des ouvrages mieux révélés grâce à la technologie LED, plus efficace et plus économique. Depuis 2005, 4000 points lumineux ont été ajoutés, tout en réalisant près de 130 000 kwh d’économie par an.

350 sites illuminés

L'ancien Palais de justice illuminé

L'ancien Palais de justice illuminé

© Capture d'image France3/Culturebox
Aujourd’hui, 350 sites sont illuminés. Fin avril, 25 façades d’immeubles de la rue commerçante de la République vont être mises en lumière. Un paysage nocturne qui fait la renommée de la ville au-delà de nos frontières. Lyon a d’ailleurs souvent été imitée à l’étranger. Le Palais de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg, le Monument Ryadh el Feth à Alger, la Menara à Marrakech ou les Tours Petronas à Kuala Lumpur en Malaisie sont des exemples prestigieux de monuments illuminés grâce au savoir faire lyonnais.