Architecture à Royan : Jean Prouvé résiste au temps

Par Culturebox @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 19/08/2009 à 10H22
Architecture à Royan : Jean Prouvé résiste au temps

Architecture à Royan : Jean Prouvé résiste au temps

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_479263@Culture

La maison Jean Prouvé est à découvrir à Royan, en Charente-Maritime, où l'architecte a également participé à la création du Palais des Congrès à travers son ancienne façade.  

Royan : sa cathédrale, son marché et son front de mer. Il ne s'agit pas d'une carte postale des bords de la Gironde, mais des lieux emblématiques du caractère architectural très particulier de cette ville balnéaire, souvent baptisée la Brazilia de Saintonge. Visible de très loin, sa cathédrale, vigie en béton aux allures de bateau, a été dessinée par l'architecte Guillaume Gillet. Son clocher culmine à 60 mètres sans qu'aucun pilier ne vienne fragmenter l'espace intérieur de la nef. Longtemps regardée avec méfiance, en raison de ses formes très contemporaines, la Cathédrale Notre-Dame n'a été classée comme Monument historique qu'en 1998. Un marché en forme de coquille Saint Jacques (ou de parachute, c'est au choix) un front de mer en perspective et son Palais des Congrès prolongent cette vision très moderne de la ville de Royan. Ce laboratoire architectural est la conséquence d'un anéantissement du patrimoine local. A la fin de la Seconde Guerre mondiale, une partie des forces allemandes prise en tenaille par l'avancée des troupes alliées venues de Normandie et de Provence, se retrouve acculée dans la poche de Royan. Préférant épargner son front ouest, pour concentrer ses forces en direction de l'Allemagne, l'Etat-Major allié choisit de s'épargner une offensive meurtrière, en déversant un tapis de bombes sur Royan. Le 5 janvier 1945, la ville est rasée à 80% par les bombardements de la RAF. Mais la résistance allemande se prolongera jusqu'au 17 avril, suscitant une multitude de bombardements. A la fin de la guerre, Pontaillac, Saint Palais-sur-Mer, Saint-Georges de Didonne, Le quartier du Chay et Royan dans son ensemble ont perdu l'essentiel des hôtels particuliers qui avaient fait leur réputation et attirer les peintres durant les années folles. Plus de 150 architectes ont œuvré à la renaissance de la ville après-guerre. La perspective vers le front de mer et nombre de bâtiments construits à Royan
ont été directement inspirés par la Charte d'Athènes de 1933, dont les travaux ont été présidés par Le Corbusier.

Pensez à revoir "Jean Prouvé, constructeur des temps modernes", sur culturebox !
Et si vous voulez tout savoir sur la reconstruction de Royan et l'achitecture balnéaire des années 50, allez faire un tour sur le site bernezac.com