Walter Scott, peintre à l'univers tourmenté et coloré

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 29/10/2009 à 16H47
Walter Scott, peintre à l'univers tourmenté et coloré

Walter Scott, peintre à l'univers tourmenté et coloré

© Culturebox

Vous connaissez le "Dirty Candy" ? C'est le nom d'un courant pictural initié par le peintre français Walter Scott. Les oeuvres de cet artiste de 36 ans installé en Gironde sont denses, colorées et hyper-expressives.

C'est en arrivant à Bordeaux à l'âge de 25 ans que Walter Scott s'initie à l'art. Passionné d'estampes, il commence par réaliser des gravures. Quand on regarde ses toiles, un mot et un nom viennent à l'esprit : expressionnisme et Robert Combas. L'artiste ne rejette aucune de ces influences mais rejette toute étiquette : "j'aime Emile Nolde, Kircher, Gauguin, Combas... Je les aime tellement que je les déforme jusqu'à ce que l'on ne les voit plus". Sur un blog, un adepte de Combas raconte d'ailleurs à quel point il fut surpris de découvrir les toiles de Walter Scott en vrai, leur "matière déroutante". Pour le moment, sa peinture trouve un écho particulier hors de l'Hexagone (92% de ses acquéreurs sont à l'étranger), notamment en Suisse et en Allemagne.