"Moïse et Aaron" à Bastille : l’austère opéra transcendé par ses musiciens

"Moïse et Aaron" était annoncé comme le temps fort de la rentrée sur notre scène nationale, qui ne l’avait pas programmé depuis quarante ans. Temps fort, il l’est. Grâce surtout au chef Philippe Jordan, qui s’ébroue dans cette musique comme s’il la respirait depuis l’enfance. Opéra-Bastille bourré à craquer, applaudissements...