"Cavalleria Rusticana" et "Sancta Susanna" composent, à Bastille, une étrange soirée

La relation réaliste d'un amour sicilien qui tourne au tragique, c'est "Cavalleria rusticana". L'histoire d'une religieuse égarée dans son mysticisme, c'est "Sancta Susanna". Cherchez le lien: en vain, il n'y en a pas. Sinon que les deux compositeurs, l'Italien Mascagni, l'Allemand Hindemith, avaient vingt-sept lors de la première de leurs...

Hymne à la joie

Journée de recueillement. Quelles musiques? Des Requiem? Des déplorations, si "raccord" avec le ciel lugubre de ce dimanche? Sûrement pas, ou pas seulement. C'était l'évidence même, pour les disparus, que "Paris est une fête". Alors, en leur mémoire, sabrons le champagne en écoutant Offenbach, "Ba-ta-clan" ou, simplement, "La vie parisienne",...