Une chanson corse pour les maquisards du Vercors

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 08/05/2011 à 10H44
Une chanson corse pour les maquisards du Vercors

Une chanson corse pour les maquisards du Vercors

© Culturebox

Le 8 mai 1945. L'Allemagne nazie tombe après des années de combats et de souffrances en Europe. De nombreuses manifestations ont eu lieu un peu partout en France pour marquer l'anniversaire de la fin de la deuxième guerre mondiale.Dans le Vercors, une chanson a été écrite à la mémoire des Résistants qui se sont battus dans ce massif. Ange Scanavino, Corse, est à l'origine de "La Chanson pour le Vercors".

Le Vercors est un haut lieu de la mémoire nationale. Il est souvent présenté comme un sacrifice utile mais coûteux. Aucun autre maquis n'a fait l'objet d'autant de publications. Ce lieu, chargé d'histoire, accueillait les jeunes Français qui voulaient échapper au STO, Service du travail obligatoire. Certains plateaux, difficiles d'accès, permettaient à ces Résistants de harceler les lignes allemandes. Mais, en juin 1944, les nazies lancèrent depuis Grenoble une offensive fatale à ce Maquis. Il fut alors anéanti. Cela dit, sa résistance exemplaire permit de retenir plusieurs divisions allemandes au moment des débarquements en Normandie et en Provence. A la fin de la seconde guerre mondiale, Vassieux-en-Vercors fut élevé au rang de Compagnon de la Libération, avec quatre autres communes méritantes de France. Plusieurs mémoriaux ont été érigés pour rendre hommage à ces maquisards.

A voir aussi sur Culturebox :
- Traits résistants : bande dessinée et seconde guerre mondiale
- "John Rabe", un héros méconnu
- Imprimeur clandestins : une exposition de photos de Robert Doisneau