Verdun : un comédien ramène un soldat limousin à la vie en lisant ses lettres

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/02/2016 à 12H02
Jérôme Laguzet dans la peau du soldat poilu Sylvain Coudoin mort à Verdun

Jérôme Laguzet dans la peau du soldat poilu Sylvain Coudoin mort à Verdun

© France3/Culturebox

Dans le cadre du centenaire de la bataille de Verdun, en Haute-Vienne le spectacle "Embrasse la petite" retrace la vie d'un soldat limousin, Sylvain Coudoin, dont le nom est gravé sur le monument aux morts de Bessines-sur-Gartempe. Pour lui rendre hommage, le comédien Jérôme Laguzet raconte son histoire au travers des lettres qu'il envoyait à sa famille.

Le comédien Jérôme Laguzet veut avec son spectacle, "Embrasse la petite", honorer la mémoire du soldat limousin. Ce dernier est mort en 1916 pendant la bataille de Verdun. Reste ces lettres adressées à sa femme et à sa fille.


Reportage : P. Coussy / M. Saint-Jours / N. Colombeau 


"Je n'ai pas d'image de lui, je ne sais pas à quoi il ressemblait. En réalité, je fais un spectacle sur Sylvain Coudoin mais surtout sur les poilus en général. Ces gens qui sont partis et qui ne sont jamais revenus", explique Jérôme Laguzet. 

Un récit épistolaire

Les lettres et le journal du soldat décrivent sa vie au front : rats, poux, fatigue et perpétuelle préparation au combat. Par sa lecture et son jeu, le comédien nous fait partager la dure condition des combattants et partage avec nous, les derniers jours du soldat Coudoin : "Je me suis imaginé à sa place, comment réagirai-je, qu'est-ce que je ferai ou écrirai ? Et enfin, comment faisait-il pour tenir?" 

"Deux mots pour te dire que ma santé est toujours très bonne ! " crie le comédien à son audience en reprenant les mots de Sylvain Coudoin alors sur le front, "On va bien ici ! Je vais bien ici". Un spectale émouvant dont Jérôme Laguzet assure également la mise en scène.

Jérôme Laguzet devant le monument aux morts de Bessines sur Gartempe

Jérôme Laguzet devant le monument aux morts de Bessines sur Gartempe

© France3/Culturebox