Un marionnettiste du Maine-et-Loire représente la France à Shanghaï

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/05/2010 à 10H35
Un marionnettiste du Maine-et-Loire représente la France à Shanghaï

Un marionnettiste du Maine-et-Loire représente la France à Shanghaï

© Culturebox

L'exposition Universelle de Shanghai, la plus grande de tous les temps, a ouvert ses portes le 1er mai 2010. A sa clôture, le 31 octobre 2010, elle devrait avoir accueilli près de 100 millions de visiteurs. Autant dire que l'événement est une belle vitrine pour les personnes qui représentent leur pays. C'est le cas de Laurent Maissin, un marionnettiste qui a été choisi pour faire découvrir au monde son savoir-faire. 

A Shanghaï, le pavillon français est dédié à la "Ville sensuelle". Un bâtiment de 6000 m2, conçu par l'architecte Jacques Ferrier, consacré à l'art de vivre et à la culture française. Les organisateurs espèrent qu'il attirera 10 millions de visiteurs. Pour cela, les grands moyens ont été déployés et tout ce que les chinois aiment de la France est mis en avant. Le parrain du pavillon n'est autre qu'Alain Delon, et on le sait, sa popularité en Asie est immense. Les jeunes femmes qui veulent rêver un peu plus encore iront visiter le stand consacré au mariage romantique. Côté gastronomie, on pourra notamment déguster les plats des frères Pourcel, chefs étoilés de Montpellier. Enfin, pour la culture, Le Musée d'Orsay a prêté pour l'occasion sept de ses chefs-d'oeuvres, dont "l'Angélus" de Millet, "La salle danse à Arles" de Van Gogh et "La femme à la cafetière" de Cézanne.


-> Voir aussi sur Culturebox :
- "'Scènes d'hiver sur un coin de table' un festival de marionnettes itinérant"
- "Puppetmastaz et marionnettes pour adultes à  Dieppe"
- "La Pendue donne un nouveau coup de jeune à la marionnette"
- "Les marionnettes de Salzbourg à  Lyon