Un "Guillaume Tell" percutant et inventif au Grand Théâtre de Tourcoing

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/11/2014 à 15H23
Guillaume Tell, le soulèvement

Guillaume Tell, le soulèvement

© Compagnie Bvzk

Qui est sous la pomme ? Le drame de Schiller ("Guillaume Tell") a été adapté dans une version courte, percutante et inventive par Nora Granovsky, associée à l’excellente compagnie picarde, la Compagnie Bvzk. Le texte de "Guillaume Tell, le soulèvement" est de Kevin Keiss. En tournée en France Suisse, Belgique, la pièce se donnera vendredi 21 et samedi 22 novembre au Grand Théâtre de Tourcoing.

Tout le monde connait l’histoire de la pomme sur la tête où vient se ficher une flèche tirée par Guillaume Tell, le très habile arbalétrier. Mais connait- on la riche histoire qui l’entoure ?

« Le soulèvement », la deuxième partie du titre de la pièce évoque une petite communauté populaire des lacs et des vallées qui se rebelle contre un despote local, représentant l’Empereur d’Autriche. De cette légende fondatrice de la création de la Suisse, Nora Granovsky a restitué une pièce très contemporaine sur les révoltes et révolutions, sur la place de l’individu par rapport à la collectivité, sur l’engagement.

Chants, danses, orchestre, inventions scénographiques et vidéo

Cette pièce est une adaptation de la pièce de Schiller écrite au lendemain de la Révolution française. Elle durait cinq heures. Cette troupe de «jeunes » lui redonne vie... en une heure cinquante. Sur scène un musicien-compositeur Braka et son orchestre donnent le tempo à la narration. Et ça décolle, après un début un peu distendu. Avec des chants, des danses et des inventions scénographiques et vidéo de Pierre Nouvel : tout un petit monde crée sous nos yeux de quoi raconter cette histoire éternelle ... et biblique. 
Des inventions scénographiques et vidéo de Pierre Nouvel

Des inventions scénographiques et vidéo de Pierre Nouvel

© Compagnie Bvzk
Cette fabrication de haut vol, grâce aux lumières d’Aurore Leduc, arrive à exalter la beauté de la nature et l’authenticité de la lutte de ces paysans. En tête de cette révolte, des femmes, et puis le taiseux Guillaume Tell, descendu de sa montagne, qui ne comprend pas l’absurdité d’avoir à se prosterner devant le chapeau du gouverneur hissé sur un mât. Et son fils est là, clownesque et aimant, prêt au sacrifice. Enfin, le despote. Ici, frêle jeune homme à la voix de stentor qui emballe la salle.
Une histoire éternelle et biblique

Une histoire éternelle et biblique

© Compagnie Bvzk
Appartenant à une génération qu’on disait « dépolitisée », Nora Granovsky et sa troupe relisent à leur manière de grands textes fondateurs. Le théâtre de l’Ouest Parisien vient de les accueillir. Sa programmation est souvent prémonitoire de grands succès.

"Guillaume Tell, le soulèvement" au grand Théâtre de Tourcoing
Vendredi 21 et samedi 22 novembre 2014 à 20 heures
Places de 2.15 euros à 12 euros
Réservation : 03 20 26 86 34

Avec Braka, Thibaut Corrion, Bastien d'Asnières, Fabrice Gaillard, Sarah Lecarpentier, Jeanne Lepers, Léa Moszkowicz, Bertrand Poncet, Juliette Savary