"Un été 44" une comédie musicale de prestige sur la Libération de la France

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/06/2016 à 11H16
"Un été 44" au Mémorial de Caen le 6 juin 2016

"Un été 44" au Mémorial de Caen le 6 juin 2016

© France 3 / Culturebox

Le Mémorial de Caen a eu la primeur d' "Un été 44", un spectacle consacré aux trois mois entre le Débarquement du 6 juin 44 et la Libération de Paris le 26 août de la même année. Une adroite reconstitution et les chansons de grands auteurs recréent l'ambiance de l'époque et la fascination que provoquait alors la culture américaine. Le spectacle sera au Comedia à Paris de novembre à la fin février.

Le spectacle n'investira sur la scène du Comedia, à Paris, qu'à partir du 4 novembre 2016, mais à l'occasion du 72e anniversaire du débarquement allié du 6 juin 1944, le Mémorial de Caen en a eu la primeur. Intitulée "Un été 44" (clin d'oeil au passage au film de Robert Mulligan "Un été 42"), cette comédie musicale relate les événements survenus entre l'arrivée des barges alliées sur les plages normandes début juin et l'entrée à Paris de la Deuxième Division Blindée du général Leclerc, fin août. La grande Histoire a été traitée dans de nombreux films et livres, ce spectacle s'attache à rapporter la période à travers la chronique de personnages simples, histoires sans majuscule qui se croisent au fil des événements et se conjuguent sur un jazz symbole d'espoir et de gaieté retrouvés.

Reportage : M. Vial / D. Bassompierre / N. Dalban / D. Attal

De grands auteurs de chansons

Sur la scène, six chanteurs, tous très jeunes (Philippe Krier, Nicolas Laurent, Tomislav Matosin, Barbara Pravi, Alice Raucoules et Sarah-Lane Roberts) interprètent des chansons écrites et composées par des grands noms de la dsicipline (Michel Amsellem, Charles Aznavour, Erick Benzi, François Bernheim, Alain Chamfort, Yves Duteil, Jean Fauque, Jean-Jacques Goldman, Guy Iachella, Joëlle Kopf, Maxime Le Forestier, Sylvain Lebel, Florent Lebel, Claude Lemesle, Christian Loigerot et Nerac). Grâce à ces auteurs de grande qualité, le spectacle a su se démarquer de la grandiloquence un peu ridicule des comédies musicales à la française. 

L'affiche d' "Un été 44"

L'affiche d' "Un été 44"

© DR