Un Cyrano de Bergerac musical et modernisé à Vincennes

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/11/2012 à 16H21
La compagnie du Berger

La compagnie du Berger

© Manuel Gomez

La Compagnie du Berger adapte à la Cartoucherie de Vincennes la célèbre pièce d'Edmond Rostand, dans une version fleuve, musicale et modernisée. Cette troupe nombreuse a investi le bien nommé Théâtre de l’Épée de Bois, jusqu'au 2 décembre.

Après dix représentations acclamées par le public, c'est donc pour un mois entier que l'épéiste aux grands coeur et nez s'installe à La Cartoucherie. La pièce, de trois heure, n'est jamais ennuyeuse. Les textes renversants de lyrisme et de précision sont relevés ici par une mise en musique surprenante, une énergie renversante.

C'est depuis 1992 que la Compagnie du Berger porte sur les planches les plus grands classiques pour en faire de petits bijoux d'humour et de vitalité, ainsi que des créations originales d'Olivier Mellor. Après Jules Romains et Charles Dickens, c'est donc le sublime Edmond Rostand qui se voit vingt-et-unième-sièclisé. Et si ça n'est pas la première fois, ça n'est sûrement pas la dernière que Cyrano énumerera, grandiloquent, les mille et une manières (agressif, amical, descriptif, curieux) de décrire son nez.

"Le voilà donc ce nez ! Le voilà donc ce nez qui des traits de son maître
A détruit l'harmonie ! Il en rougit, le traître !"

"Cyrano de Bergerac" d'Edmond Rostand
Compagnie du Berger
Jusqu'au 2 décembre du mardi au samedi à 20h30 et le dimanche à 18h
Au Théâtre de l'Epée de Bois de la Cartoucherie (Paris XIIe)