Un conte en deux langues à Marseille

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/11/2011 à 11H54
Deux femmes et deux langues font tourner l'éolienne

Deux femmes et deux langues font tourner l'éolienne

© Culturebox

"Ce que disent les femmes autour de la Méditerranée" le spectacle à deux voix et en deux langues de Marie Ricard et Sharon Aviv a été présenté le mercredi 2 novembre 2011 à la Cité des Associations de Marseille. Ce spectacle avait déjà été programmé en mai dernier, en Israël à Beer Sheva à l'issue d'une résidence artistique et dans le cadre du festival EUROFEST.

La Compagnie fileuse d'histoires et sa directrice, la conteuse Marie Ricard, ont trouvé refuge sous les voûtes de ce café-culturel marseillais "L'éolienne" d'où elles tissent une programmation autour du conte traditionnel.
De 1999 à 2005, Marie Ricard avait coordonné le festival d'automne en Haute-Provence "Veillées et Parléjades". Les "Parléjades" désignent les contes et les traditions orales.
En France, de très nombreux festivals consacrés au conte ont vu le jour au cours de cette dernière décennie, dont plusieurs associent traditions orales et itinérance. On dénombre pas moins d'une trentaine de festivals reconnus, comme le Festival du Nombril de Pougne-Hérisson, les "Oralies et Parléjades" de Haute-Provence, "Chahuts" à Bordeaux, le festival "Mythos" à Rennes, celui des Paroles de conteurs à Vassivière, pour les plus connus, "Contes en Chemins" dans les Deux-Sèvres et "Conteurs en campagne" dans le Nord-Pas-de-Calais, pour les festivals les plus voyageurs, et enfin le "Caf'contes" de Trémargat pour des contes traduits en langage des signes.