U-topie, le dernier spectacle du Vox International théâtre fait revivre la Commune de Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/04/2009 à 09H26
U-topie, le dernier spectacle du Vox International théâtre fait revivre la Commune de Paris

U-topie, le dernier spectacle du Vox International théâtre fait revivre la Commune de Paris

© Culturebox

U-topie. Un joli mot qui sert de base à la dernière création de la Companie Vox International Théâtre. Un spectacle musical qui s'inspire de la Commune de Paris en 1871. A voir les 21, 22 et 23 avril à L'Heure Bleue à Saint-Martin-d'Hères.

Petit cours d'histoire abrégé pour commencer : le 18 mars 1871, une émeute éclate à Paris. Le chef du gouvernement provisoire, Adolphe Thiers, s'enfuit à Versailles avec son gouvernement. La capitale est laissée aux mains des révolutionnaires et des militants socialistes qui tentent d'instaurer une organisation fédérale au sein de la Commune de Paris. On votera des lois très avant-gardiste pour l'époque (droit de vote des femmes, interdiction travail de nuit pour les enfants). Cette période de deux mois se terminera par la semaine sanglante (21 au 28 mai).
Le metteur en scène, Guillaume Paul, n'a pas voulu faire un spectacle militant ou historique. D'où l'idée de créer ce personnage d'une jeune fille bourgeoise qui a perdu la tête, partageant sa vie avec des êtres fantastiques sortis de son imaginaire. Recueillie par des gens de la Commune, elle va finir par s'interroger sur la justice, l'égalité. Et comme la révolution se fait souvent en chansons, la troupe a repris les refrains de l'époque (dont Le temps des Cerises et le Chant des ouvriers) en les arrangeant à son gré. Résultat : un spectacle à mi-chemin entre la comédie musicale, le conte fantastique et la fresque historique, finalement bien à l'image de cette courte période où espoir, rêves et engouement populaire se sont mêlés.