Trois Molières pour le TNP de Villeurbanne

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 28/04/2009 à 10H21
Trois Molières pour le TNP de Villeurbanne

Trois Molières pour le TNP de Villeurbanne

© Culturebox

Les Molières 2009 ont décidé de mettre en avant le travail du TNP, le Théâtre National Populaire de Villeurbanne. Sa création "Coriolan" a raflé trois prix.

Cette mise en lumière de l'activité du Théâtre national populaire de Villeurbanne est l'occasion d'évoquer l'histoire de ce haut-lieu de la culture rhônalpine. Pendant longtemps, avant que le vent de la décentralisation ne souffle, cette salle se trouvait  à Paris. Elle a été fondée en 1920 par Firmin Gémier. La vocation est alors nouvelle : faire de la qualité, tout en attirant un public le plus large possible, grâce à une politique de tarifs raisonnables, des horaires accessibles, et des réseaux d'entreprises et d'associations. Les spectacles montés font déjà le tour du pays. La salle déménage à Suresne, puis au Palais Chaillot. C'est Jean Vilar qui dirige le théâtre à partir de 1951, après avoir créé le festival d'Avignon. Jusqu'en 1963, 3000 représentations sont données, et les choix rigoureux font des émules parmi les théâtre de province. Georges Wilson prend la suite et ouvre le lieu à la création contemporaine. Neuf ans plus tard, en 1972,  le ministre des affaires culturelles Jacques Duhamel décide de transférer le TNP à Villeurbanne à côté de Lyon. Il fusionne avec le Théâtre de la Cité, fondé en 1957 par Roger Planchon. Jamais la volonter de partager l'art théâtral avec le plus grand nombre n'a été abandonnée. Aujourd'hui le TNP compte une troupe de dix acteurs permanents, et la direction est assurée par Christian Schiaretti.

Voir l'article sur les Molières sur le site france3.fr