"Tribunal XXI", histoire d'un jeune résistant, au théâtre du Puy-en-Velay

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/11/2009 à 11H12
"Tribunal XXI", histoire d'un jeune résistant, au théâtre du Puy-en-Velay

"Tribunal XXI", histoire d'un jeune résistant, au théâtre du Puy-en-Velay

© Culturebox

«Tribunal XXI», c’est le titre d’un spectacle créé et joué le 7 novembre 2009 en avant première au théâtre du Puy-en-Velay. Sur scène, un comédien et un musicien racontent l’histoire d’un jeune résistant de 21 ans arrêté et exécuté par les Allemands en 1943. La pièce de Jérémie Fabre s’inspire directement d’une histoire vraie, celle du résistant Bernard Courtault que sa soeur, Jane Audoli Courtault, a reconstitué après deux ans d’enquête.

Durant près de soixante ans, les lettres écrites par Bernard Courtault en captivité sont restées entassées dans une vieille boîte avec des photos du jeune homme. Il y a deux ans, Jane Audoli Courtault les retrouve et entreprend un long travail de recherche "pour comprendre ce qui s'était passé et connaître ce frère, parti trop tôt". Services de police, services des archives, rencontres... au bout de deux ans, elle décide de raconter tout cela dans un livre, puis le projet d'une pièce de théâtre s'impose. Il s'agit d'une création originale dans laquelle le comédien Olivier Sitruk interprète à la fois le personnage de Bernard Courtault, son père, un membre des FTP et un inspecteur. A ses côtés, le violoniste Jean-Philippe Audoli, qui n'est autre que le neveu du jeune résistant, joue des morceaux du XXème siècle, pour accompagner le texte et la réflexion. En écoutant ces extraits d'une correspondance d'un jeune homme qui mourra pour ses idées, on ne peut s'empêcher de penser à la dernière lettre de Guy Môcquet qui malgré elle, a fait couler tant d'encre depuis un an. De la même façon, "Tribunal XXI ou les derniers jours d'un résistant dans sa vingt et unième année" est une pièce qui pourrait devenir un excellent support de réflexion pour des élèves. Aussi bien qu'une lettre lue en classe un jour imposé...