"Toute vérité", une pièce sans artifice sur la violence d'un père envers son fils, à découvrir au Quai à Angers

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/10/2009 à 10H03
"Toute vérité", une pièce sans artifice sur la violence d'un père envers son fils, à découvrir au Quai à Angers

"Toute vérité", une pièce sans artifice sur la violence d'un père envers son fils, à découvrir au Quai à Angers

© Culturebox

La saison reprend au Nouveau Théâtre d'Angers avec "Toute vérité", une pièce mise en scène par Caroline Gonce. L'histoire d'un huit-clos violent entre un père et son fils. Une pièce intense dans un décor on ne peut plus minimaliste. A voir  jusqu'au 24 octobre au Quai.

"Toute Vérité" est une pièce qui vient de loin et qui a eu plusieurs vies avant d'être adaptée au théâtre. Au tout, tout début, il y a un texte du romancier et dramaturge, Jean-Yves Cendrey. Une lettre écrite à son père avec qui il a connu la violence et les humiliations. Le texte a été publié à l'Arbre Vengeur sous le titre "Conférence alimentaire". Ensuite, il y a eu un livre écrit à quatre mains par  Jean-Yves Cendrey et sa compagne Marie NDiaye (qui a participé à la rentrée littéraire avec son livre "Trois femmes puissantes"). "Toute vérité" est en fait un extrait de "Puzzle", publié en 2007 chez Gallimard, un livre composé de trois pièces : la première s'intitule "Providence" (une femme seule qui a perdu son enfant), la deuxième, c'est "Toute vérité" (au moment de l'écriture, c'est Marie NDiaye qui a écrit la voix du père) et enfin "Le Survivant", écrit en solo par Jean-Yves Cendrey (l'action se déroule sur le toit-terrasse de l'immeuble d'une cité).