Tous les théâtres contemporains au festival de Blaye et de l'Estuaire

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 28/08/2009 à 14H24
Tous les théâtres contemporains au festival de Blaye et de l'Estuaire

Tous les théâtres contemporains au festival de Blaye et de l'Estuaire

© Culturebox

Le festival de théâtre de Blaye et de l'Estuaire fête sa vingtième année, du 21 au 30 août 2009. Ce rendez-vous reconnu est un carrefour de tous les théâtres contemporains, avec des ébauches de spectacles, des créations, des oeuvres marquantes de la saison, et la participation de troupes amateurs. Cette année un coup de projecteur est donné sur l'oeuvre de Copi, dramaturge d'origine argentine. Plusieurs de ses pièces de théâtre sont jouée durant le festival, "Eva Peron", "Une visite inopportune", "Les vieux travelos", "L'homosexuel ou la difficulté de s'esprimer", et "Loretta Strong".

Copi, de son vrai nom Raul Damente Botana, est né en Argentine en 1939. Les activités politiques de son père les conduisent à l'exil, à Haïti puis à New-York. Copi part ensuite seul à Paris, espérant vivre de sa passion, le théâtre. C'est en fait le dessin qui le fait connaitre. Il collabore au Nouvel Observateur, puis à Hara Kiri et Charlie Hebdo. Petit à petit, en parallèle, il écrit, et met en scène des pièces avec ses amis. Son théâtre est marqué par sa forte personnalité et ses convictions. Il est fantasque, antifasciste, fervent militant de la cause homosexuelle et transgenre, il ne croit pas en la famille traditionnelle, il est passionné, est fasciné par les corps. Le sida l'emporte en décembre 1987. Il laisse derrière lui une oeuvre prolifique, intense, profondément moderne, qui depuis une dizaine d'années se fraye un chemin sur les plus grandes scènes et dans les plus grandes écoles de théâtre.