Thierry Monfray, comédien et héros de "Debout", le documentaire de Clémentine Célarié

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/06/2013 à 11H30
Clementine Celarie et Thierry Monfray au théâtre du Petit Hebertot dans "Des nouvelles de Maupassant" en septembre 2011

Clementine Celarie et Thierry Monfray au théâtre du Petit Hebertot dans "Des nouvelles de Maupassant" en septembre 2011

© Christophe Petit Tesson/MAXPPP

Comment vivre son métier de comédien tout en souffrant de la maladie de Charcot ? Thierry Monfray a trouvé la réponse : s’adapter et vivre coûte que coûte sa passion, malgré l’atrophie progressive de ses cellules nerveuses. En 2010, il a partagé la scène du Théâtre Hebertot avec Clémentine Célarié. La comédienne prépare "Debout", un documentaire consacré à Thierry, son "jardinier de la joie".

Reportage : Florence Mathi et Gaëlle-Anne Dolz, Brigite Vidal 
A l’heure actuelle, aucun médicament ne peut guérir les personnes atteintes de la SLA, la sclérose latérale amyotrophique, appelée plus communément « maladie de Charcot ». Un seul (le Rilutec), permet de ralentir la progression de la maladie qui s’attaque (séparément ou en même temps), soit aux membres, soit aux muscles de la bouche, mais pas aux fonctions intellectuelles. Thierry Monfray, lui, a choisi de lutter en continuant coûte que coûte à faire des projets.

Une histoire d'amitié 

En 2009, il rencontre Clémentine Célarié dans une pièce de Goldoni , « La serva amorosa », mis en scène par Christophe Lidon au Théâtre Hebertot à Paris. A l’époque, Thierry marche encore. Devenus amis, les deux comédiens continuent à travailler ensemble. Mais la maladie progresse : en 2010, Thierry et Clémentine jouent ensemble au Petit Hebertot, où ils lisent sur scène des nouvelles de Maupassant. Le comédien déclame ses textes en fauteuil roulant mais le public l’ignore. Tous les bénéfices de ces douze représentations ont alors été distribués à l’association Arsla, mobilisée pour la recherche sur la SLA.
Clémentine Célarie et Thierry Monfray en 2010 pour les lectures des nouvelles de Maupassant

Clémentine Célarie et Thierry Monfray en 2010 pour les lectures des nouvelles de Maupassant

© Abaca
Aujourd’hui, ce genre de spectacle devient difficile pour Thierry Montfray : impossible pour lui de tenir durant une heure, la fatigue est là, accrue par des problèmes respiratoires.
 
"Debout", le film-documentaire de Clémentine Célarié 

Touchée par la force de vie de Thierry Montfray, Clémentine Célarié a décidé de réaliser un film-documentaire sur son ami. Intitulé "Debout", il est en cours de bouclage. «  Le film que je veux faire sur mon ami Thierry n’est pas un film sur une maladie, explique la comédienne,  mais un témoignage sur le comportement d’un héros humain, dont l’attitude vis à vis de quelque chose qui le tue, est exemplaire et donne une immense énergie ».
"Debout" film documentaire
Mais pour mener à bien ce projet, Clémentine Célarié a besoin de fonds. Elle propose donc aux particuliers de devenir co-producteurs de son film (système de financement participatif ou « crowfunding »). Si vous souhaitez participer au financement, vous pouvez faire un don en ligne sur le site de Arsla en signalant que vous désirez financer le documentaire “Debout”.
 
N.B.Les 29 et 30 juin auront lieu les Journées pour la recherche contre le SLA au circuit de Lohéac en Ille-et-Vilaine).