Théâtre : la mort du critique Bernard Thomas

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/01/2012 à 17H19
Le critique d'art dramatique Bernard Thomas.

Le critique d'art dramatique Bernard Thomas.

© DR

Le critique d'art dramatique Bernard Thomas, signature du Canard Enchaîné et voix connue de l'émission "Le Masque et la Plume", sur France Inter, est décédé, a annoncé la radio publique.

Bernard Thomas "est mort jeudi", a indiqué France Inter sur son compte twitter dans un bref message suivi de la mention "tristesse".

Selon le Figaro, qui lui rend hommage sur son site, le journaliste avait eu 75 ans en octobre et "rentrait de sa Bretagne natale" jeudi, quand il est mort dans le train.

Bernard Thomas avait participé à la fondation du "Magazine Littéraire" en 1966 puis, avec Jean-Edern Hallier, à celle de "L'Idiot international" en 1970. Au "Canard Enchaîné", qu'il avait rejoint en 1974, Bernard Thomas était chargé de la culture.

Comme historien, il s'était intéressé à "La Bande à Bonnot". Il avait également signé une pièce, "Azev ou Le tsar de la nuit" et  le roman "La croisade des enfants".  Dans son dernier ouvrage, le bouleversant "Voyage de Yann" en 2008, il rendait hommage à son fils, survivant d'un épouvantable accident dans le métro qui l'a laissé handicapé à vie, amputé d'un bras et d'une jambe.

Frédéric Mitterrand manifeste sa "tristesse"
Le mnistre de la Culture Frédéric Mitterrand lui a rendu hommage samedi soir. "Son humour mordant, son indépendance d'esprit étaient la marque d'une très grande liberté mise au service de son amour pour le théâtre et pour la littérature qu'il partageait avec tant de talent, pour le plus grand bonheur de ses lecteurs et de ses auditeurs", se souvient le ministre, qui a fait part de sa "grande tristesse".