Le retour des géants de Royal de Luxe

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/06/2014 à 15H43
La "Vieille Géante" de la compagnie Royal de Luxe, dans les rues de Nantes le 7 juin 2014

La "Vieille Géante" de la compagnie Royal de Luxe, dans les rues de Nantes le 7 juin 2014

© Fred Tanneau / AFP

Des dizaines de milliers de Nantais ont acclamé samedi matin le retour des géants de la troupe de spectacles de rue Royal de Luxe dans les rues de Nantes, avant une tournée internationale.

Le nouveau spectacle baptisé "Le Mur de Planck" met en scène un "Petit Géant", qui représente un jeune garçon noir, ainsi qu'une "Vieille Géante", sa grand-mère, toute blanche, robe fleurie, chignon gris et charentaises.

Les scènes dans les rues de Nantes doivent se succéder entre samedi et lundi soir, racontant l'histoire poétique de ces géants venus, selon leur créateur Jean-Luc Courcoult, de l'autre bout de l'univers. "Ce qui m'intéresse dans Le Mur de Planck, c'est la possibilité qu'a l'imagination d'aller plus loin que les mathématiques", a expliqué à l'AFP Jean-Luc Courcoult, ému, juste avant le "réveil" de sa "Grand-Mère" géante.

Le réveil des géants
Samedi peu après 11h, avec des gestes tendres, caressant les joues et les mains de la géante endormie, un bataillon de "Lilliputiens" -les manipulateurs en livrée rouge des marionnettes géantes- ont réveillé l'ancêtre assise sur sa chaise roulante, installée sur la place Graslin au centre de Nantes. Alors que sa poitrine se soulevait au rythme de sa respiration, la mammie géante s'est mise à tousser et ouvrir les yeux à la plus grande joie de la foule qui l'entourait.
La "grand-mère" se lève... (Vidéo amateur)
La "grand-mère" a commencé par circuler en chaise roulante, avant de se lever pour marcher au coeur d'une foule très dense, au son d'une musique ponctuée par les ordres criés aux "Lilliputiens" qui, suspendus à des cordes, actionnaient ses pieds l'un après l'autre. La géante a pour la première fois parlé au public à la mi-journée, se disant "la grand-mère de Nantes", et espérant que "ces trois jours de fête sauront vous faire penser aux anciens d'aujourd'hui..."

Une heure auparavant, sur une autre place de Nantes le "Petit Géant" avait lui aussi eu droit à un réveil attentionné, clignant d'abord les yeux de sommeil, les "Lilliputiens" laçant ses chaussures géantes avant de l'installer sur l'avant d'un bus de brousse. Il a ensuite été acheminé vers le nord de Nantes pour un pique-nique avec ses nombreux admirateurs.
Le "Petit Géant" assis sur un autocar, à Nantes le 7 juin 2014

Le "Petit Géant" assis sur un autocar, à Nantes le 7 juin 2014

Pour les besoins du spectacle, en raison de l'affluence des spectateurs, tous les transports publics ont été annulés au centre ville noir de monde, comme à l'accoutumée quand la célèbre troupe se produit. Certains badauds avaient convergé dès 9h du matin dans le quartier pour ne rien rater du spectacle.

La Compagnie de théâtre Royal de Luxe, fondée en 1979 par son metteur en scène Jean-Luc Courcoult, a créé la saga des géants en 1993. Elle est devenue sa signature et les géants ont voyagé de Nantes à Londres, Berlin, Guadalajara, Anvers, Liverpool ou encore Santiago, faisant rêver des millions de spectateurs.

Après Nantes, Le Mur de Planck est notamment attendu au Royaume-Uni et en Irlande en 2014 puis en Australie et en Belgique en 2015, et au Chili et aux États-Unis en 2016.