Le cheval-dragon Long Ma s'apprête à déambuler dans les rues de Calais

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/06/2016 à 16H56
Le Dragon Long Ma quelques jours avant sa sortie dans les rues de Calais 

Le Dragon Long Ma quelques jours avant sa sortie dans les rues de Calais 

© France 3 / Culturebox

Le cheval-dragon Long Ma, créé par la célèbre compagnie La Machine de François Delarozière est en sommeil au Channel de Calais avant de sortir déambuler dans la ville. Quatre représentations gratuites et uniques en Europe, du 23 au 26 juin 2016, durant lesquelles l'araignée Kumo et le dragon Long Ma vont s'affronter pour gagner les clés du temple.

Créé en 2014 à Pékin par la compagnie de spectacle de rue "La Machine", le cheval dragon revient en France, à Calais, accompagné de l’araignée géante pour trois représentation uniques en Europe.

A quelques jours de sa sortie grandiose, Long Ma le dragon, fourbit son plan pour affronter l'araignée géante.

Reportage : France 3 Côte d'Opale : I. Tayeb / P. Rousselle / F. Lefebure

Derniers réglages avant sortie

Pendant quatre jours le dragon va défiler dans les rues de Calais à la recherche d'une araignée voleuse de temple. Quatre parcours que les Calaisiens vont pouvoir suivre heure après heure.

A quelques jours de la première sortie, les équipes de machinistes vérifient le bon fonctionnement de la bête. Un dragon sans flamme, ce n'est pas un dragon ! Long Ma est capable de cracher du feu jusqu'à 10 mètres. "Suivant une intention on va programmer des effets qui vont lui donner de la colère, de la passivité, de la compassion. On donne une émotion à travers les effets et le mouvement", explique Thierry Loridant , directeur des effets spéciaux
Les lance-flamme de Long Ma peuvent cracher jusqu'à 10 mètres de haut

Les lance-flamme de Long Ma peuvent cracher jusqu'à 10 mètres de haut

© France 3 / Culturebox

L'âme des géants de La Machine 

Depuis plus d'une dizaine d'années, François Delarozière et François Oréfice poursuivent leur projet artistique au sein de leur compagnie "Les Machines de l'Ile". A la croisée des "mondes inventés" de Jules Verne, de l’univers mécanique de Léonard de Vinci et de l’histoire industrielle de Nantes, les animaux qui sortent du bestiaire de l'Ile sont tous animés d'émotions et  portent en eux des histoires ancestrales.  "Une machine comme celle-là  [le dragon], c'est vraiment l'homme qui lui donne l'âme qu'elle doit avoir, si elle fonctionnait  comme un automate, il y aurait beaucoup moins de poésie", analyse Francis Peduzzi, le directeur du Channel 

François Delarozière et son cheval-dragon Long Ma

François Delarozière et son cheval-dragon Long Ma

© PHOTOPQR/PRESSE OCEAN


Une histoire de temps et de temple

Pour ce nouveau spectacle féerique, la compagnie La Machine a imaginé une lutte entre deux géants du ciel. Depuis le 9e étage du ciel, Long Ma, créature cosmique mi-cheval mi-dragon, observe les hommes et veille sur eux.

Kumo, l’araignée géante, a subtilisé le temple sacré de Long Ma. Dès lors, le cheval-dragon parcourt les mers et les océans à la recherche de son temple disparu. L’araignée géante s’est réfugiée à Calais où elle a déjà séjourné. Elle y a dissimulé le temple. Alerté par son apparition, Long Ma arrive dans la cité avec l’intention de récupérer son temple...
A Calais, l'araignée Kumo est prête à affronter Long Ma 

A Calais, l'araignée Kumo est prête à affronter Long Ma 

© France 3 / Culturebox

A l'occasion de cet événement, le musée des Beaux-Arts de Calais organise une exposition autour du travail de François Delarozière et des Machines de l'Ile. 
"Extraordinaires machines", du 23 juin au 27 novembre 2016,
Musée des beaux-arts 
25 rue Richelieu, Calais.
Le musée est Ouvert du mardi au dimanche, de 13h à 18h.
Entrée: 4 € TP / 3 € TR. Renseignements 03 21 46 48 40.


Cartes d'identité de Kumo et Long Ma

Kumo l'araignée : 38 tonnes, de 6 à 13 mètres de haut, 1,5 km/h de vitesse de déplacement, capable de se hisser et de s’accrocher aux bâtiments. Long Ma, le cheval-dragon : 48 tonnes, 12 mètres de haut, 16 mètres de long, 6 km/h de vitesse de déplacement, capable de se cabrer, de galoper et de cracher du feu.