La compagnie Carabosse fait renaître la magie d’Aurillac

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/08/2015 à 18H11
La Compagnie Carabosse a transporté son spectacle "Veillée d'âmes" pour fêter les trente ans du festival d'Aurillac

La Compagnie Carabosse a transporté son spectacle "Veillée d'âmes" pour fêter les trente ans du festival d'Aurillac

© Vincent Muteau

Aurillac, le grand festival de théâtre de rue a ouvert ses portes hier soir dans une ambiance aussi féerique qu’à ses débuts. Habituée des lieux, la compagnie Carabosse a inauguré la trentième édition en enflammant la ville de 3000 feux avec son spectacle "Veillée d’âmes". Unique et hypnotique.

On a l’impression que c’était hier et pourtant voici trente ans que le festival international de théâtre de rue d’Aurillac enchante les petits et les grands. Pour fêter cet anniversaire comme il se doit, les organisateurs avaient invité une habituée du festival, la Compagnie Carabosse qui a embrasé les rues de la vieille ville avec sa "veillée d'âmes".

Reportage : S. Vinot / V. Riffard / L. Janin

Dompter le feu pour une fête grandiose

"Veillée d’âmes" est une installation de feu qui propose une balade inattendue et spirituelle ponctuée de pauses musicales. Fasciné par les flammes, le public d’Aurillac a mis 3000 lumières dans ses yeux et dans son cœur. "On est dans un petit monde magique avec des flammes qui tournoient autour de nos têtes, ça sort du quotidien" dit un spectateur. "C'est difficile de trouver les mots", avoue un autre, ému.
Veillée d'âmes Carabosse1 © Vincent Muteau

Le feu pour réchauffer et apaiser

3000 lampions pour célébrer trente années d'audace et de création, la compagnie poitevine a fait voyager ses lumières pour fêter en douceur cette nouvelle dizaine d'Aurillac. Au coeur de la soirée, Christophe Prenveille, co-directeur artistique de la compagnie Carabosse s'enthousiasme "face à cette chose très simple d'installation de feu, on voit la réaction des gens qui est paisible et tranquille".
Veillée d'âmes Carabosse2 © Vincent Muteau

Une programmation hétéroclite

Cette année encore, la programmation d’Aurillac 2015 propose un regard éclectique et original avec des grands noms et des artistes plus confidentiels. Les quatre hommes du G.Bistaki armés de pelle, vêtus de costumes blancs, convient le spectateur à plonger dans un univers baroque et loufoque pour vivre une aventure surréaliste avec "The Baïna Trampa Fritz Fallen". La compagnie Kumulus entraîne les spectateurs dans un seul "Naufrage", le théâtre du Centaure quant à lui inonde la ville avec "La Septième Vague".

Le 30ème Festival international de théâtre de rue d'Aurillac a lieu du 19 au 22 Août 2015