"Cinérama" à Aurillac, quand la fiction infiltre la réalité de la rue

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/08/2014 à 18H25
Imaginés à partir de ce qui se passe dans la rue, des personnages du scénario sortent de la réalité et prennent vie devant le public

Imaginés à partir de ce qui se passe dans la rue, des personnages du scénario sortent de la réalité et prennent vie devant le public

© France 3 Culturebox

A Aurillac, le théâtre est dans la rue mais parfois à un tel point, qu’il devient difficile pour le spectateur de trouver la frontière entre vie réelle et fiction. C’est le cas avec "Cinérama", une création du collectif bordelais Opéra Pagaï. Pour la jouer, les comédiens s’infiltrent dans le public attablé à une terrasse et élabore avec lui une séquence cinématographique. Original et déroutant.

Reportage : V. Riffard / L. Ribes / L. Pastural / L. Janin / S. Bonnetot
Créé en 1999, le collectif Opera Pagaï a toujours choisi de s’inscrire dans l’espace public et d’adapter chaque intervention à la ville où elle se passe. Géographie, architecture, vie sociale, culturelle...Tous ces éléments sont pris en compte pour élaborer des projets à géométrie variable, tant dans le nombre des comédiens (de 8 à 70) que dans le contenu. "Qu’avons-nous ici que nous n’avons pas ailleurs ?", c’est la question que se pose le collectif avant chaque intervention.
 
Rentrer dans l'intimité

Une démarche qui rend leurs créations vraiment hors-normes. C’est le cas avec "Safari Intime" » et "80% de réussite". Pour la première, la compagnie investit durant deux soirs un quartier, installant près de 70 personnes dans l’intérieur de maisons prêtées par les habitants. Des lieux privés qui deviennent alors les scènes d'un théâtre intime devant lequel les spectateurs déambulent. 

Pour la seconde, "80% de réussite", Opéra Pagaï installe son public dans de vraies salles de classe, et le met à la place de l’élève, pour assister à des cours et croiser quelques personnages phares de la vie scolaire comme le conseiller d’éducation, le surveillant, le parent d’élève...

"Cinérama" par le collectif Opéra Pagaï à Aurillac jusqu'au 23 août à 8h50 (le lieu, variable, est communiqué sur le billet) - Tarifs : 15 euros - Durée : 1h15 - A partir de 14 ans