"Une nuit à la présidence" : une farce sur le pouvoir en Afrique

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/12/2014 à 17H21
L'auteur et comédien burkinabè Moussa Sanou

L'auteur et comédien burkinabè Moussa Sanou

© P.Victor

Créée en 2013 par l’ancien directeur du Théâtre des Amandiers à Nanterre Jean-Louis Martinelli et une troupe de comédiens burkinabè, dont la demi-sœur de Thomas Sankara l’ancien président assassiné en 1987, "Une nuit à la présidence" nous plonge dans les coulisses du pouvoir en Afrique. A découvrir au TNP de Villeurbanne du 27 janvier au 6 février 2015

Reportage : Gillot Michel, Labidi Marine
Depuis plus de 10 ans, Jean-Louis Martinelli travaille régulièrement avec un groupe d’acteurs du Burkina-Faso dont Moussa Sanou qui joue ici le rôle du président. C’est à partir de leurs improvisations qu’est né ce spectacle qui met en scène un chef d’état et son épouse recevant une nuit au palais présidentiel un investisseur français.
 
Pour égayer la soirée la première dame a convié quelques artistes. Mais peu à peu la soirée va dégénérer, les jeunes interpellant le président sur leurs difficultés et la souffrance du peuple. Laissant apparaître le vrai visage de ce chef d’état, démagogue, cupide, cynique et prêt à tout pour se maintenir au pouvoir avec la bénédiction de son puissant invité étranger.  
 
Une comédie drôle et caustique, entre farce grotesque et fable économico-politique qui dénonce les dérives du monde contemporain à travers les maux de l’Afrique comme le poids de la dette, la prostitution, les réseaux ou encore la corruption des élites africaines et des intermédiaires occidentaux… Un texte qui résonne avec les récents évènements au Burkina-Faso et la chute de l'ancien président Blaise Compaoré.

"Une nuit à la présidence"
du 27 janvier au 6 février 2015 au TNP de Villeurbanne

Texte et mise en scène de Jean-Louis Martinelli, à partir d’improvisations avec les comédiens. Musique de Ray Lema
Avec Bil Aka Kora, Malou Christiane Bambara, K. Urbain Guiguemde, Nicolas Pirson,  Nongodo Ouedraogo, Odile Sankara,  Moussa Sanou, Blandine Yameogo, Wendy, Jeannette Gomis