Un théâtre dédié à la marionnette à Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 31/10/2013 à 09H44
Capture d'image de la vidéo teaser du Théâtre Mouffetard de la Marionnette

Capture d'image de la vidéo teaser du Théâtre Mouffetard de la Marionnette

© Théâtre Mouffetard

Le "Mouffetard", premier théâtre de la ville de Paris dédié à la marionnette, ouvre ses portes le 4 novembre dans le 5e arrondissement, soutenu financièrement par la ville, la région et le ministère de la Culture.

Il existe un Théâtre de la marionnette à Paris depuis 1992, mais sans lieu stable. Après deux décennies de nomadisme, la marionnette possède enfin son antre, permettant l'accueil de compagnies en résidence et la programmation de rendez-vous réguliers autour de la marionnette contemporaine.

Première saison au Mouffetard
En outre, le Mouffetard va poursuivre ses collaborations avec ses partenaires comme le Monfort théâtre, le Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis, le Théâtre du Fil de l'eau à Pantin, etc. Mais il va aussi lancer sa première saison dans son propre lieu avec en soirée d'ouverture "Hôtel de rive" (marionnettes à fils, théâtre d'ombres, musique et vidéo), puis "Ubu" par Label Brut, un "théâtre pour comédiens, quelques fruits et beaucoup de légumes" d'après la célèbre pièce d'Alfred Jarry.
Teaser de la saison 2013-14 du Théâtre Mouffetard de la Marionnette
Des spectacles confirmés au programme
Cette saison de lancement est l'occasion de découvrir les arts de la marionnette avec des spectacles phare qui ont marqué à la fois l'histoire du Théâtre de la Marionnette à Paris et celle de la création de ce genre en pleine expansion. Les spectateurs pourront découvrir les succès marquants des compagnies comme le Nada théâtre et son mythique Ubu, Flash Marionnettes avec Babel France ou encore la compagnie Émilie Valantin et son remarquable Scapin.

Par ailleurs, le festival "Scènes ouvertes à l'insolite" offrira à la jeune création un espace de liberté et d'invention.

Le Mouffetard, dirigé par Isabelle Bertola, a fait l'objet d'un important travail de rénovation (mises aux normes, loges, bureaux), depuis sa fermeture en 2012. Le comédien Pierre Santini, qui le dirigeait, avait jeté l'éponge faute de financements.

La Ville de Paris annonce une seconde phase de travaux en 2015 pour rénover la salle.