Robert Hirsch, victime d'un malaise, suspend ses représentations

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/01/2015 à 11H32
Robert Hirsch lors du filage de la pièce "Le Père" à la Comédie des Champs-Élysées, le 20 janvier 2015

Robert Hirsch lors du filage de la pièce "Le Père" à la Comédie des Champs-Élysées, le 20 janvier 2015

© Delalande / Sipa

Le comédien Robert Hirsch, 89 ans, a été victime d'un malaise sur scène jeudi soir pendant la représentation de la pièce "Le Père" de Florian Zeller à la Comédie des Champs-Élysées. Il ne jouera pas vendredi soir ni probablement dans les jours à venir, a fait savoir son service de presse.

Robert Hirsch a subi des examens dans la soirée, après ce malaise apparemment dû à la fatigue. Il a été placé depuis "en observation".

Le comédien ne devrait pas assurer les représentations du week-end, et pourrait prolonger son repos jusqu'à jeudi prochain, a indiqué son attaché de presse.

Jeudi soir, la pièce avait été interrompue, puis annulée, privant les 600 spectateurs de la performance incroyable de Robert Hirsch dans le rôle d'un vieil homme gagné par la maladie d'Alzheimer.

Un triomphe non démenti depuis 2012

Robert Hirsch triomphe dans "Le Père" de Florian Zeller depuis 2012. D'abord jouée au Théâtre Hébertot, puis reprise cette saison à la Comédie des Champs-Elysées, la pièce le met en scène dans le rôle d'un vieil homme qui perd pied face à la maladie d'Alzheimer, mais qui fait la vie dure à sa fille.

Tour à tour rebelle, effrayé et finalement infiniment triste et démuni dans une froide chambre d'hôpital, Robert Hirsch est de bout en bout confondant de naturel.

Robert Hirsch est un des monstres sacrés de la scène française. Après 25 ans à la Comédie-Française et 65 ans de carrière, la scène le galvanise toujours. C'est lui qui avait demandé à Florian Zeller (déjà auteur de la pièce à succès "La Mère" avec Catherine Hiegel) de lui écrire ce rôle sur mesure.