« Letter to Larry » : Vivien Leigh revit sur la scène du Théâtre de Nesle

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/04/2013 à 15H13
Susie Lindeman dans "Letter to Larry" de Donald Macdonald au Théâtre de Nesle, Paris VIe

Susie Lindeman dans "Letter to Larry" de Donald Macdonald au Théâtre de Nesle, Paris VIe

© Théâtre de Nesle

« Letter to Larry », pièce de Donald Macdonald, créée en première mondiale au Théâtre de Nesle à Paris, voit la comédienne australienne Susie Lindeman interpréter la célèbre Scarlett O’Hara d’« Autant en emporte le vent », Vivien Leigh, au moment où Laurence Olivier lui demande de divorcer. La pièce est créée à l'occasion du centenaire de l'actrice : poignant.

L’intrigue : Alors que Vivien Leigh joue à Broadway, elle reçoit une lettre de son mari, Laurence Olivier lui demandant le divorce. Sa vie bascule, son existence défile devants ses yeux, et sa raison vacille. De son enfance à la célébrité, il y a toujours « Larry ». Le public réclame « Scarlett !! », mais Vivien ne veut qu’être « Lady Olivier »…
L'affiche de "Letter to Larry" de Donald Macdonald : Susie Lindeman

L'affiche de "Letter to Larry" de Donald Macdonald : Susie Lindeman

© Théâtre de Nesle
La pièce :En anglais, « Letter to Larry » de Donald MacDonald ne souffre pas de ce qui pourrait paraître un handicap aux non adeptes de langue de Shakespeare. Susie Lindeman, qui interprète seule en scène et pour la troisième fois Vivien Leigh (elle a été à l'affiche de deux autres pièces sur la vie de l'actrice), fait passer tant d’émotion que l’on comprend par le cœur ce qui peut nous échapper dans les mots.

Remarquable comédienne, Susie Lindeman occupe avec une grâce infinie la petite scène du Théâtre de Nesle. Elle prend possession de l’espace avec une énergie folle, comme si ses déplacements étaient chorégraphiés, donnant l’impression d’élargir l’espace scénique exploité dans toutes ses dimensions, en abside comme en ordonné. Ainsi cet acte qui se déroule dans toute sa durée sur une table, avec une dynamique étonnante.
"Letter to Larry" : extraits
Des atouts issus de la mise en scène de Wayne Harrison, à laquelle le talent de Susie Lindeman se prête à merveille. Transformant sa voix avec dextérité quand elle est Vivien ou Larry, le texte, d’où émergent quelques notes de français, sonne avec une poésie communicative, évocatrice du drame intérieur, jusqu’à la folie. Les éclairages changeants participent de l’ensemble, ainsi que les costumes revêtus par la comédienne, qui joue beaucoup de leurs froissements, déshabillage et rhabillage, la sonorité de la salle étant excellente. Un bémol toutefois : le décor, constitué d’un rare mobilier, anachronique aux costumes et à l’époque.

Mais cela n’enlève rien à la haute tenue de « Letter to Harry », où éclate littéralement Susie Lindeman, actrice de renom en Australie et que l’on a pu voir en France dans « Retour à Howard’s End » de James Ivory, mais aussi à la télévision française dans plusieurs téléfilms, Etant elle-même francophile, Susie Lindeman prépare actuellement son premier film, adapté de « Mémoire » de Jean-Claude Carrière. La révélation d'une magnifique comédienne.

Letter to Larry
De Donald Macdonald
Mise en scène de Wayne Harrison
Avec Susie Lindeman dans le rôle de Vivien Leigh
Du 4 au 20 avril 2013
Théâtre de Nesles, 8, rue de Nesle Paris VIe
Mercredi, Jeudi, Vendredi, et Samedi, à 19h00
Tarifs : 22 euros et 15 euros
Réservations : 01.46.34.61.04