"Les Vœux du cœur" : un couple d’hommes à l’épreuve de l’église

Par @sophiejouve1 Rédactrice en chef adjointe de Culturebox, responsable de la rubrique Théâtre-Danse
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/09/2015 à 14H21
Davy Sardou et Julien Alluguette dans "Les Voeux du coeur"

Davy Sardou et Julien Alluguette dans "Les Voeux du coeur"

© PhotoLot

Un sujet d'actualité traité avec finesse et humour (les couples homosexuels et l’église), un excellent quatuor de comédiens… "Les vœux du cœur" de Bill C.Davis mis en scène par Anne Bourgeois, ouvre avec bonheur la rentrée théâtrale.

Les couples homosexuels au sein de l'église

La religion catholique face aux évolutions de notre société était déjà au cœur de "L'Affrontement", la pièce à succès du dramaturge américain (reprise en 2014 par Francis Huster et Davy Sardou), qui voyait un ardent séminariste s'opposer à un vieux prêtre. Le thème est prolongé ici par la question de la place des couples homosexuels au sein de l'église. Mais sous la plume de Bill Davis, comme pour "L'affrontement", ce sujet se révèle très théâtral et pas du tout didactique.
 
Tom et Brian sont croyants, pratiquants… et amoureux au point de vouloir officialiser leur union. Mais le prêtre de leur paroisse, quoique progressiste, refuse de les marier. La sœur de Brian va tenter de convaincre l'homme d'église. Elle-même attend un enfant dont elle a accepté qu’il devienne celui des deux garçons !  
Tact et justesse de l'écriture
On s’inquiète un peu d’une intrigue trop romanesque, trop américaine, mais la qualité d’écriture permet de minimiser ces écueils. Le dramaturge dessine avec beaucoup de tact et de justesse quatre vrais personnages, confrontés aux dilemmes de la vie qui se heurtent souvent aux lois de l’église.

La direction d'acteurs vive et sensible d'Anne Bourgeois

Le dispositif scénique est fait de projections vidéo qui permettent de passer de façon fluide d'un lieu à l'autre. Anne Bourgeois dirige avec vivacité et sensibilité un excellent quatuor de comédiens.
Bruno Madinier et Julie Debazac

Bruno Madinier et Julie Debazac

© PhotoLot

Un excellent quatuor de comédiens

Bruno Madinier, trop rare sur les planches, est tout à fait convainquant en prêtre qui voit la vie remettre en causes ses convictions. Julie Debazac, joue avec passion la sœur maternelle et audacieuse, qui peu à peu va se révéler le pivot de la pièce. Davy Sardou, rongé par la culpabilité et le doute, est très touchant. Quant à Julien Alluguettes qui nous avait tellement séduit dans Equus (Molière de la révélation théâtrale en 2009), il est parfait en amoureux fougueux et blessé. 
Julien Alluguette

Julien Alluguette

© PhotoLot
 
Jamais rien de pesant, ni de ridicule dans ces "Vœux du cœur", mais d’habiles rebondissements et un savant dosage de rires, d'émotions et d’humanité qui ébranle les certitudes et pousse à la réflexion un public conquis. Et pas besoin d'appartenir à quelque confession que ce soit, pour se sentir concerné par un débat bien dans l’air du temps.
"Les Voeux du coeur", affiche

"Les Voeux du coeur", affiche

© DR
 
"Les Voeux du coeur" de Bill C.Davis au Théâtre La Bruyère
A partir du 26 août
Avec Davy Sardou, Julien Alluguette, Julie Debazac, Bruno Madinier
5 rue La Bruyère, Paris IXe
Réservation : 01 48 74 76 99