Théâtre contemporain 06 juin 2017

“Le Radeau de la Méduse” par Thomas Jolly au Théâtre national de Strasbourg

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, treize enfants voulant fuir la violence des adultes se retrouvent seuls en mer.

Cette pièce de Georg Kaiser inspirée de faits réels raconte le voyage tragique de jeunes rescapés sur un canot de fortune après le naufrage de leur bateau torpillé en pleine mer. Avec "Le Radeau de la Méduse", le metteur en scène Thomas Jolly nous questionne sur la nature humaine et l'exil forcé.

En 1942, alors qu’il était en exil en Suisse, l’écrivain allemand Georg Kaiser écrit “Le Radeau de la ­Méduse” inspiré par une histoire réelle : le torpillage par un sous-marin d’un navire transportant des enfants anglais fuyant les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale.

Le Radeau de la Méduse” raconte les sept jours passés par un groupe de jeunes rescapés sur leur bateau de fortune.  Dans ce huit clos au milieu de l’Océan, les enfants, livrés à eux-mêmes, essayent de créer une société juste, loin de la barbarie des adultes. Cette structure sociale improvisée, au départ bienveillante, se transforme au fil des jours en véritable cauchemar... La peur, la religion et le désespoir mènent les enfants dans une tourmente tragique. 

Touché par les écrits de Georg Kaiser, le directeur artistique de la compagnie théâtrale La Piccola Familia, Thomas Jolly, a voulu dans cette adaptation faire écho à l’actualité. Pour cette pièce, il s’entoure d’une promotion sortante 2016 (groupe 42) de l’École supérieure d’art dramatique du Théâtre national de Strasbourg. Avec ce spectacle, les jeunes acteurs mettent à profit l’enseignement pluridisciplinaire qu’ils ont reçu au TNS.
 
Découvrez  la pièce “Le Radeau de la Méduse” racontée par Thomas Jolly : 
 

Distribution

  • Date 06 juin 2017
  • Durée 1h 37min
  • Production Ozango
  • Auteur Georg Kaiser
  • Metteur en scène Thomas Jolly associé au TNS
  • Compagnie accompagnement artistique de La Piccola Familia
  • Costumes Oria Steenkiste
  • Lumière Laurence Magnée
  • Scénographie Heidi Folliet, Cecilia Galli
  • Composition musicale Clément Mirguet
  • Traduction Huguette Radrizzani, René Radrizzani
  • Vidéo et effets spéciaux Sébastien Lemarchand
  • Son Auréliane Pazzaglia
  • Acteurs (+rôles) Avec le groupe 42 de l'École supérieure d'art dramatique du Théâtre national de Strasbourg : Youssouf Abi-Ayad, Éléonore Auzou-Connes, Clément Barthelet, Romain Darrieu, Lucien Domenicone, Rémi Fortin, Johanna Hess, Emma Liégeois, Thalia Otmanetelba, Romain Pageard, Maud Pougeoise, Blanche Ripoche, Adrien Serre