"La Traversée aux disparus": itinéraires de la femme noire à La Criée

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/05/2014 à 16H05
"La Traversée aux disparus" en répétition

"La Traversée aux disparus" en répétition

© France 3 / Culturebox

Le théâtre de La Criée à Marseille propose pour trois soirs une création évènement: "La Traversée aux disparus". Eva Dumbia met en scène des textes de Maryse Condé, Yanick Lahens et Fabienne Kanor qui ont en commun des thématiques comme la femme noire, la colonisation ou la mémoire. La pièce sera à l'affiche du Festival d'Avignon.

C. Tortel, N. Bensmail, D. Quelier, D. Lagneaux, S. François
"S'il n'y avait pas eu la rencontre avec l'Afrique", en France on serait encore en train de danser le menuet". En une phrase, Eva Dumbia qui se décrit comme "Afropéenne" donne une idée précise du propos de "La Traversée des disparus". Une réflexion sur le choc des cultures, des valeurs et sur le mélange.

Le fil conducteur en est la femme noire dans le monde d'aujourd'hui et d'hier. Les trois auteures de la pièce ne sont ni de la même génération ni de la même origine géographique mais elles ont en commun l'écriture, le féminin et la couleur de la peau. 

Reportage : Yves Gerbault, Frédéric Renard, Anette Despretz  
"La traversée aux disparus" s'appuie sur:
"La vie sans fards" autobiographie de Maryse Condé
"La couleur de l'aube" de Yannick Lahens est une succession de monologues intérieurs de deux soeurs haïtiennes,
"La grande chambre" de Fabienne Kanor est un texte dont le point de départ est une première nuit d'amour dans une chambre du Havre entre un homme d'Afrique de l'Ouest et une femme française de parents antillais.

"La Traversée aux disparus"- Théâtre de la Criée- Marseille
5,6 et 7 mai 2014, 19h