"La Chose Publique" : la folle aventure théâtrale d'amateurs de Vaulx-en-Velin

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/01/2017 à 16H32, publié le 09/01/2017 à 15H15
Les comédiens de La Chose Publique sur scène

Les comédiens de La Chose Publique sur scène

© capture d'écran France 3 / Culturebox

C’est l’aboutissement d’un long projet de médiation, et une belle aventure citoyenne. "La Chose publique", troupe de théâtre créée à Vaulx-en-Velin en 2014, se produisait ce jeudi 5 janvier 2017 sur les planches du Théâtre des Célestins à Lyon.

Premiers débuts sur scène pour la troupe “La Chose publique”, du nom d’un essai sur l’invention de la politique de Philippe Dujardin. Créée en 2014, la troupe a une particularité : elle n’est composée que de comédiens amateurs, habitants de Vaulx-en-Velin dans la banlieue de Lyon. Leur pièce de théâtre, "Senssala", était jouée jeudi dernier au Théâtre des Célestins.

Reportage : S. Adam / S. Meallier / F. Pedreno / P. Dehais

Un défi pour la directrice du Théâtre des Célestins de Lyon

C’est une aventure citoyenne qui aura duré deux ans. En septembre 2014, Claudia Stavisky, metteure en scène et directrice des Célestins, débute ce vaste projet de médiation culturelle auprès des habitants de Vaulx-en-Velin. Les membres de la troupe bénéficient d’ateliers artistiques encadrés par des professionnels, comédiens, chanteurs et artistes de cirque. Quinze comédiens amateurs de tous genres, tous âges et toutes situations sociales, composent aujourd’hui la troupe "La Chose Publique". Ils présentent une pièce écrite par Simon Grangeat, "Senssala, fragments de vie cousus", librement inspirée de "La chose publique ou l’invention de la politique" de Philippe Dujardin. Construite autour de la politique et du "tenir-ensemble", elle raconte aussi des fragments de vie des comédiens. 
La troupe de La Chose publique au complet

La troupe de La Chose publique au complet

© crédits photo Margot Michaud

Claudia Stavisky, est ravie de l’implication des amateurs dans le projet : "Je suis très admirative, parfois je me dis que c’est fou comme ils ont tenu. Eh bien, ils tiennent, et en réalité ils en redemandent !"

Jouer aux Célestins, l’aboutissement du projet

Après une première représentation au centre Charlie Chaplin (Vaulx-en-Velin), le projet se concrétise sur la scène du théâtre des Célestins à Lyon. Un peu de trac pour les apprentis comédiens : "Les Célestins c’est très impressionnant, parce qu’il y a je crois 600  places"; "on espère qu’on sera bien dans le noir, pour ne pas voir le public !" Mais si le stress monte en coulisses, le plaisir de jouer est intact. Nadia Plasse et Samira Rezaiguia ont tout découvert du monde du théâtre, et ont suivi le programme du début à la fin. L'une s'est "rendue compte que c’est le monde de la rigueur et du travail", quand l'autre aimerait pouvoir continuer : "Avec le temps, je commence à aimer, et maintenant je me demande ce qu'on va faire après !" 
Le théâtre des Célestins a ouvert ses portes au projet 

Le théâtre des Célestins a ouvert ses portes au projet 

© capture d'écran France 3 / Culturebox

Raconter les fondements du vivre-ensemble

Une pièce de théâtre qui raconte comment une société peut se construire en commun, dans laquelle des acteurs aux origines diverses montrent que tout peut s'apprendre avec du travail. Une belle aventure humaine qui touche les spectateurs : "J'ai aimé l'histoire tout simplement, ce mélange de cultures". Pour un autre l'oeuvre raconte "l'histoire de notre vie à nous, tous les jours, de la démocratie aussi". Un point de vue semblable pour une spectatrice qui estime que la pièce "parle de la fondation de la société, de migration, de guerre. C'est vraiment d'époque, ça m'a beaucoup plu et énormément touché". La troupe a donc réussi son coup : soulever des questions de société et mettre sur le devant de la scène la chose publique.
Un projet pour promouvoir le vivre-ensemble

Un projet pour promouvoir le vivre-ensemble

© capture d'écran France 3 / Culturebox