"L’autre Lautrec" : l'intimité du peintre mise en scène

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/05/2015 à 15H47
Marc Compozieux interprète Henri Toulouse-Lautrec 

Marc Compozieux interprète Henri Toulouse-Lautrec 

© Capture d'image France3/Culturebox

« L’autre Lautrec » est à l’affiche du Théâtre du Pavé à Toulouse jusqu’au 16 mai. Cette pièce nous plonge dans l’intimité du peintre Henri Toulouse-Lautrec. Un homme attachant et humain avec ses drames, ses excès et ses faiblesses.

On connaît bien l’oeuvre picturale de Toulouse-Lautrec mais qui était l’homme ? La pièce de théâtre « L’autre Lautrec », mise en scène et coécrite par Jean-Pierre Armand, nous fait découvrir l’univers de Toulouse-Lautrec. Une vie dans le Montmartre de l’époque avec ses cabarets et ses maisons closes mais avec toujours la maladie en toile de fond. 


Reportage : C.Sardain/J-L.Pigneux/J.Touleron/A-L.Tuaillon  

L’autre vie de Toulouse-Lautrec 

Au milieu des années 1880, Toulouse-Lautrec découvre la vie montmartroise. Pendant 15 ans et jusqu’à sa mort en 1901, il fréquentera assidûment les lieux festifs de la Belle Epoque. Les prostituées feront également parties de sa vie. Des femmes à qui, d’ailleurs, il rendra hommage dans ses peintures. "Il en parlait avec beaucoup d’humanité", explique Jean-Pierre Armand, metteur en scène de la pièce. "Je crois que c’était un très grand humaniste, presqu’un philosophe mais un philosophe très volage".          

Le drame d’Henri Toulouse-Lautrec 
Henri Toulouse-Lautrec est un aristocrate, l’héritier des comtes de Toulouse. Mais frappé par la maladie des os, il est condamné à être différent des siens. C’est ce qu’explique Marc Compozieux, qui joue le rôle de Toulouse-Lautrec dans la pièce. « Le père disait : chez les Lautrec, on baptise et à cheval. Henri ne fera jamais de cheval.  Il ne peut pas du fait de son handicap donc, très vite, à 14 ans il a compris qu’il serait un demi Lautrec ». Mais finalement, ajoute le comédien, il sera « le plus brillant des Toulouse- Lautrec (…).  Henri Toulouse-Lautrec est une espèce de force de vie, de tourbillon. Partout où il est passé, les gens se souviennent de lui ».   


Une pièce écrite à partir de témoignages 

Libre, excentrique mais tellement attachant. Pour dresser le portrait de ce Toulouse-Lautrec méconnu du public, la pièce a été écrite à partir du témoignage du petit-neveu d’Henri Toulouse-Lautrec, également biographe du peintre. Jean-Pierre Armand a donc rencontré Charles de Rodat. « Charles me montra un tout autre Lautrec, justement « l’autre » Lautrec : un travailleur acharné, passionné, tourné vers « la modernité », un génie multiforme, séducteur détruit, un esprit tyrannique, un amoureux né ! Je fus conquis ! », écrit le metteur en scène. Pour coécrire cette pièce, avec Giancarlo Ciarapica et Charles de Rodat, Pierre Armand a également puisé ses informations dans les textes laissés par ceux qui ont vécu aux cotés de Toulouse-Lautrec (François Gauzi, Maurice Joyant, Paul Leclercq et Thadée Natanson).   

« L’autre Lautrec » au Théâtre du Pavé
34 rue Maran à Toulouse
Du 12 au 16 mai 2015
Création originale – Production Théâtre Cornet à dés
De Jean-Pierre Armand, Giancarlo Ciarapica et Charles de Rodat