INTERVIEW. Robert Hirsch : "Je ne vis que pour le théâtre"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/10/2016 à 17H04
Robert Hirsch sur le plateau de France2 pour son dernier rôle "Avant de s'envoler"

Robert Hirsch sur le plateau de France2 pour son dernier rôle "Avant de s'envoler"

Le théâtre c'est sa vie, et sa vie, c'est le théâtre, voilà qui pourrait résumer l'acteur couronné aux six Molières. Il a interprété les plus grands rôles du répertoire classique et joue en ce moment sur la scène du théâtre de l'Oeuvre dans la pièce de Florian Zeller "Avant de s'envoler". Une pièce sur l'art de vieillir et d'affronter le temps qui passe.

A 91 ans, Robert Hirsch n'a pas peur de monter sur les planches mais c'est comme ça, les plateaux de télévision l'intimident. Il a cependant accepté l'invitation du 13 heures de France2 et répondu aux questions de Marie-Sophie Lacarrau.

"Vous-y pensez à la maison de retraite?". " Non, je ne pense pas à la vieillesse. Je connais mon âge, c'est pas marrant, mais je n'ai pas d'appréhension". 

Et pourquoi Robert Hirsch, qui aurait toutes les raisons de faire le bilan, revenir sur le passé, s'inquiéter de l'avenir, ne succcombe-t-il pas à ces sirènes? Parce qu'il le dit lui-même "Je ne vis que pour le théatre". Tout le temps qui reste n'est qu' une parenthèse entre deux représentations. Le sommeil, le repos, la répétition de ses textes: une parenthèse obligée pour reprendre des forces et remonter sur scène. 
"Avant de s'envoler" est l'histoire d'un couple âgé uni par cinquante ans de mariage, dont on ne sait pas bien qui est mort et qui est vivant. Pour Robert Hirsch, c'est une formidable d'histoire d'amour écrite sur mesure, et qu'il aura le bonheur d'interpréter jusqu'au 15 janvier au théatre de l'Oeuvre à Paris.