Gérard Depardieu prolonge au théâtre dans "Love Letters"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/12/2013 à 15H57
Gérard Depardieu à Lyon le 8 octobre 2011, où il a reçu le Prix Lumière

Gérard Depardieu à Lyon le 8 octobre 2011, où il a reçu le Prix Lumière

© Gilles Soen / Wostok Press / MaxPPP

Pour la première fois depuis près de dix ans, Gérard Depardieu remonte sur les planches. Avec Anouk Aimée, il donnera au total 11 représentations de la pièce "Love Letters" au théâtre parisien Antoine. Devant le succès, la pièce -initialement prévue jusqu'au 11 janvier- est prolongée jusqu'au 15 janvier.

"Love Letters", pièce de l'Américain Albert Ramsdell Gurney, relate un échange épistolaire entre deux amoureux, Andy et Melissa, que le destin a éloignés. Au Théâtre Antoine, elle sera mise en scène par Benoît Lavigne.

Céée en 1988 à New York, très renommée outre Atlantique, la pièce a été traduite dans une trentaine de langues. Elizabeth Taylor et Mel Gibson l'ont notamment interprétée. En France, elle a été jouée des centaines de fois par Anouk Aimée, avec des partenaires différents : Bruno Cremer, Jean-Louis Trintignant, Philippe Noiret, Jacques Weber et Alain Delon.

Une première depuis 2004
Gérard Depardieu n'est pas monté sur une scène parisienne depuis 2004. Il avait alors donné la réplique à Fanny Ardant dans "La Bête dans la jungle" de James Lord, d'après une nouvelle de Henry James, au théâtre de la Madeleine. Ces derniers mois, il a plus alimenté les chroniques people et judiciaire. Son retour au théâtre constitue d'autant plus un événement.

"Love Letters" : un nouveau casting chaque mois
Le théâtre Antoine prévoit de garder la pièce à l'affiche en changeant le couple de comédiens chaque mois, une recette éprouvée pour la pièce "Inconnu à cette adresse" de Kressmann Taylor, qui a tourné deux ans avec une distribution sans cesse renouvelée et des acteurs célèbres (Richard Berry, Jean-Pierre Daroussin, Charles Berling, Thierry Lhermitte...). Au total, 16 duos d'acteurs se sont succédé pendant 350 représentations (135.000 spectateurs).