Geneviève Casile interprète "Alma Mahler, éternelle amoureuse" au Petit Montparnasse

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/01/2017 à 17H35, publié le 30/01/2017 à 17H28
Geneviève Casile sur la scène du théâtre du Petit Montparnasse dans "Alma Mahler, éternelle amoureuse" 

Geneviève Casile sur la scène du théâtre du Petit Montparnasse dans "Alma Mahler, éternelle amoureuse" 

© Delalande/Sipa

La comédienne Geneviève Casile est à l’affiche de "Alma Mahler, éternelle amoureuse". Une pièce de Marc Delaruelle, au Petit Montpar qui retrace l’histoire de l’épouse du compositeur Gustav Mahler, une femme amoureuse des hommes et de l’art.

A 80 ans, la comédienne Geneviève Casile est toujours sur les planches. Elle joue au Théâtre du Petit Montparnasse, "Alma Mahler, éternelle amoureuse". Un personnage libre et passionné que la sociétaire honoraire de la Comédie-Française interprète avec brio.

Une femme amoureuse des hommes et de l'art 

Geneviève Casile, invitée du Soir 3, reconnait que jouer Alma Mahler est un beau cadeau pour une comédienne. "C’est une femme de courage, de conviction. Une passionnée fantastique et surtout une immense amoureuse des hommes, bien sûr, mais surtout de l’art".


La pièce de Marc Delaruelle, mise en scène par George Werler, raconte les multiples vies d’Alma Mahler. Nous sommes à New York en 1960, Alma vient d’écrire ses mémoires au soir de sa vie. Elle est dans son appartement, elle attend son éditeur. Tout au long de la pièce sont évoqués ses maris (le compositeur Mahler, l’architecte Gropius, l’écrivain Werfel) et ses amants (les peintres Klimt et Kokoschka …). Tous des hommes célèbres, presque toujours des artistes. Elle fut leur muse, tantôt inspiratrice, tantôt protectrice. Alma Mahler était surnommée par ses amis "la veuve des Quat’Z Arts" : la musique, la peinture, l’architecture et la littérature.
 
La pièce évoque aussi ses frustrations en tant que musicienne. Car Alma Mahler aurait voulu être la première femme à composer un opéra. Elle écrivit une centaine de lieder pour la plupart confidentiels et inédits. Mais son nom reste à jamais indissociable des grands artistes du début du XXe siècle.
 
Geneviève Casile, Julie Judd et Stéphane Valensi

Geneviève Casile, Julie Judd et Stéphane Valensi

© Delalande/Sipa

Geneviève Casile, femme de théâtre

Comme Alma Mahler, Geneviève Casile est une passionnée. Une amoureuse des planches. La comédienne a été pendant 32 ans l’un des piliers de la Comédie-Française, de 1961 à 1993. De bons souvenirs. "C’était extraordinaire. Je n’en revenais pas de ce qui m’arrivait. J’étais folle de joie." En 1972, le grand public la découvre à la télévision dans les "Rois maudits". Aujourd’hui, elle poursuit sa carrière dans des théâtres privés. La scène reste sa priorité.